Hop! Hop! Hop! Ça arrive...

Coucou,

Ce billet sur Florence, je l’imaginais illustré par de belles photos avec un ciel bleu et du soleil, rendant véritablement hommage à cette ville splendide. Mais c’était sans compter la météo ce jour-là…

En quittant Bologne, il pleuvinait. Pas assez pour modifier nos plans. Sans grande hésitation, nous avons dégainé les parapluies coccinelle et tigre pour notre troisième visite à Florence, la première avec les enfants. En arrivant, il tombait des cordes.

Billet Histoire de provoquer un peu plus Madame Météo, nous avons foncé chez I Fratellini pour déguster un savoureux panino à 4 euros. Un bar où les clients mangent debout et dehors. Une institution depuis 1875, autant pour les touristes en quête d’un casse-croûte bon marché que les locaux. Pour enfoncer le clou, direction Grom pour une glace chocolat, café et marron glacé. Tant qu’à faire, autant le faire bien, n’est-ce pas?

Billet Nous avions prévu l’ascension des 463 marches de la coupole du Duomo pour admirer les fresques de Brunelleschi et Florence d’en-haut. Mais c’était naïvement oublier la horde de touristes qui, elle aussi, avait braver les éléments ce jour-là. La sécurité fermait la file d’attente exactement au moment de notre arrivée… Cela devait être un signe, peut-être étions-nous trop ambitieux de monter toutes ces escaliers avec nos deux loulous.

Billet Nous sommes donc revenus sur nos pas pour découvrir le Palazzio Vecchio, musée que nous n’avions pas encore visité. En entrant dans la grande salle, ornée de tableaux gigantesques, MissConfiture et MisterFlorentin en sont restés littéralement bouche bée, c’est dire! Des scènes de batailles et des cavaliers en armure, de quoi les impressionner. Un peu plus loin, des personnes restauraient une fresque murale, une occasion très intéressante de se rendre compte de leur travail minutieux.

Billet Billet A la sortie, sur la Piazza de la Signoria et la Loggia des Lanzi, nous avons admiré les statues dont notamment une copie du David de Michel-Ange ainsi que Persée tenant la tête décapitée de Méduse, ce qui a beaucoup captivé notre petit bonhomme. Un musée à ciel ouvert et gratuit, idéal pour permettre aux enfants d’approcher au plus près les statues et, de ce fait, la culture.

Billet Il faisait déjà nuit lorsque nous avons passé le Ponte Vecchio, toujours sous une pluie battante, pour rejoindre le quartier Oltroarno, que je vous conseille vivement. Moins touristique mais avec de jolies boutiques d’art, il mérite amplement une visite.

Les enfants ont chanté sous le déluge, qui ne les a absolument dérangés de toute la journée et s’amusaient même à s’arrêter sous chaque gouttière qui fuyait, laissant ainsi de gros plocs résonner sur leurs parapluies.

Nous avions une heure à tuer avant d’aller au restaurant et comme les tifs de nos enfants méritaient qu’on s’y attarde, nous nous sommes arrêter chez le coiffeur, comme ça, spontanément. Nous avons été un peu la sensation du salon et les enfants ont reçu mille compliments, comme seuls les Italiens pour le faire: M’a che bellisima, que bellissimo! ^_^

Billet Souper à All’Antico Ristoro Di’Cambi, restaurant découvert 10 ans plus tôt. Nous avions gardé un souvenir mémorable de la Bistecca alla fiorentina à laquelle nous avons également fait honneur cette fois! Une pièce d’un kilo et 300 grammes, dégustée avec plaisir!

En gambadant joyeusement jusqu’à la voiture, nous avons croisé les doigts qu’elle soit encore là. Car oui, le centre-ville florentin est interdit aux véhicules. Nous devions donc stationner en dehors et avons laissé 5 euros à un mec bizarre pour qu’il nous la garde. Elle nous attendait, seule, dans le parking.

Après avoir roulé quelques mètres, la pluie cessa enfin.

Florence reste une très belle ville, même lorsque le soleil s’absente. Et cette journée, loin de nos plans, restera mémorable. Nous y reviendrons, c’est sûr!

Je vous embrasse,

Virginie

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires pour “Buongiorno Florence

    1. Coucou,
      Oh, je ne peux que te conseiller, une ville splendide 🙂
      Hahaha, non, pas le tour (mais c’est une chouette idée). Nous avons passé deux semaines là-bas pendant les fêtes et avons pas mal bougé, dans la région de Bologne et Venise. Billets à venir 🙂
      Gros bisous
      Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top