Hop! Hop! Hop! Ça arrive...

Coucou,

Avoir ou faire le secret… Voilà une expression emprunte de beaucoup de mystères. Et pourtant, beaucoup d’entre nous ont déjà fait appel à un faiseur de secrets pour une brûlure ou une verrue, n’est-ce pas? J’ai même le souvenir d’une émission (Temps Présent, je crois bien) qui avait abordé ce thème et montrait que les grands hôpitaux suisses possèdent eux aussi l’une de ces fameuses listes pour guérir certains patients.

Les personnes qui pratiquent le secret ont reçu un don, une prière ou une sorte de pouvoir. Faut-il y croire pour que cela marche? Non, je ne crois pas. Nous sommes plutôt ouverts de ce côté-là (je vous rappelle l’histoire du fantôme) et je m’agace de plus en plus de la médecine traditionnelle, de ses dérives et de ses coûts faramineux. C’est pourquoi, nous avons fait appel à un faiseur de secrets. Je vous raconte…

MissConfiture a attrapé des boutons sur les fesses (des sortes de verrues) et un bouton sur l’avant-bras et sur son flanc. Vu qu’ils ne partaient pas, nous sommes allés à la pharmacie où ils nous ont on dit d’emblée qu’on ne pourrait utiliser aucune crème et qu’il fallait aller chez le pédiatre pour les enlever à la cuillère, sous anesthésie locale. Pour quelques boutons, cela nous a semblé excessif. Alors, suivant les conseils d’amis, nous avons d’abord tenter le secret.

Généralement, le faiseur de secrets peut résoudre les maux par téléphone. Mais pour ces petits boutons, appelés molluscum (et non des verrues, finalement), nous nous sommes déplacés à Neuchâtel. La dame a simplement posé ses mains sur les boutons en récitant une sorte de prière. Elle m’a expliqué qu’elle reproduirait ce rituel à distance dans 10 jours. Et vous savez quoi? Trois semaines après, ils avaient disparus! Seuls ceux sur les fesses ont été plus récalcitrants et ont nécessité un nouveau coup de fil.

Alors si parfois vous avez des maux, pensez aux faiseurs de secrets, cela peut-être une alternative efficace.

Et comment ça marche? Alors ça, c’est bien un secret! ^_^

Avez-vous déjà testé?

Je vous embrasse,

Virginie

ps: Vous trouvez ici une liste très complète des faiseurs de secret. Et même qu’il existe une app gratuite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 thoughts on “Les faiseurs de secrets

    1. Merci t’es chou!
      À la dame du secret? Non pas à elle mais à plusieurs personnes de mon entourage assez ouvertes et connaissant le sujet et on a trouvé d’où il venait sûrement.
      Un ouvrier est décédé sur le chantier de l’immeuble à coté de chez nous… 👻 voilà voilà…
      Mais mon fils n’y fait plus allusion alors voilà. Et si cela se reproduit, on m’a expliqué comment le guider ailleurs 😊
      Bisous
      Virginie

  1. Hello Virginie! Sympa ton article!
    Alors en étant jurassienne, j’ai aussi eu droit au secret en étant petite. Que ce soit pour les brûlures ou les verrues.
    Mais adulte, je n’y ai jamais fait appel. Je dois dire que j’ai un peu de mal à faire appel à quelque chose que je ne comprends pas. C’est quelque chose de tellement inexplicable que j’ai du mal à croire à son efficacité… Et il paraît qu’il faut y croire pour que ça marche…
    Mais bon, il ne faut jamais dire jamais. Si mon fils venait à se brûler, je pense que je pourrais tenter le coup. Si ça peut aider….au pire j’imagine que ça ne peut pas faire de mal hein.
    Bises
    Emilie

    1. Coucou,
      Merci beaucoup ☺️
      Je te comprends, il y a un côté mystique et irrationnel mais comme tu dis, cela ne peut pas faire de mal 😊
      Belle journée
      Bises
      Virginie

  2. Ah oui moi j’adore . De par mon origine de naissance ( Jura forever😅) j’ai été soignée et baignée là dedans depuis toute petite. Mes entorses brûlures et verrues ont toutes été traitées de cette manière et de façon miraculeuse . Ici avec les enfants je traite les otites comme cça mais j’avoue que cela ne marche pas à tous les coups 😊😅. Merci pour l’article qui est très intéressant !

    1. Coucou,
      C’est drôle comme le secret est bien ancré au Jura 😊 Tu viens d’où d’ailleurs?
      Je ne savais même pas qu’ils pouvaient même soigner les otites.
      Merci pour tes mots et le partage sur Facebook.
      Bises
      Virginie

  3. Les molluscums… Seule notre aînée a été leur victime, elle hurlait chez la pédiatre… Pour finir, c’est son papa qui les lui a ôtés un à un devant Didou, le petit lapin qui dessine… Ils ne sont jamais revenus…
    Merci pour la liste des adresses ! <3<3<3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top