Hop! Hop! Hop! Ça arrive...

Coucou!

En ce moment, le bonheur a la cote! Nous courons sûrement tous après et aimons connaître les astuces de chacun pour profiter pleinement de sa vie dans la légerté et la joyeuseté. Être heureux est même devenu un leitmotiv, vendu avec un mode d’emploi. Tout ça devient très commercial (avez-vous vu la dernière pub de Swisscom?). 

Je dis ça mais pourtant, je suis la première a acheté des bouquins et des magazines parlant de ce sujet. Non parce que je ne sais pas m’épanouir sans cette littérature, mais parce qu’elle fait office de piqûre de rappel.

Le bonheur à la danoise ne vous a sûrement pas échappé. Hygge, à prononcer H-U-G-A (si, si, c’est une véritable Danoise qui me l’a dit. Et il faut presque murmuré le A), a déferlé sous nos latitudes pour nous inspirer de nos homologues scandinaves. Etudes scientifiques à l’appui, les Danois sont les plus heureux du monde. Mais comment ?

Le Hygge, ce n’est pas le bonheur a proprement parlé. C’est une façon de rendre des petits détails du quotiden chaleureux. D’aménager son espace et son temps pour favoriser notre mieux vivre. Une manière d’être plus attentif à ce qui nous fait du bien. Le côté heimelig chez nous.

Après une lecture studieuse du livre, voici 5 points pour prendre la voie du bonheur.

 

-1- Le bonheur est aussi dans les petits détails

Une lumière douce, une ambiance chaleureuse, un pullover confortable, une savoureuse tarte, une bougie (voire des dizaines) sur la table. Une multitude de situations presque anodines sont vraisemblablement la clé. Des faux-rien qui font tout.

Oui, c’est un bon exemple les bougies; les Danois vouent presque un culte à la lumière, à l’ambiance des lieux, permettant de se sentir à l’aise. Bougies, lampes tamisées, à chacun de trouver sa luminosité bien-être. 

 

-2- Le bonheur est dans le moment présent

Parfois, nous cherchons à le planifier: cette soirée prévue de longue date sera exceptionnelle c’est sûr. Et le moment venu, trop d’attentes peut-être, ce n’est pas autant l’éclate que prévue.

Et si le mieux vivre était de s’ermerveiller des courts instants? Un rayon de soleil sur le visage, le rire d’un enfant, une balade sous un ciel étoilé. Mais aussi dans la spontanéité; revoir un ami par hasard dans la rue et aller boire un café.

L’importance de profiter du moment présent! Un point sur lequel je dois travailler, ma tête est sans cesse en train de penser à la suite.

 

-3- Le bonheur se partage… ou pas

A certains moments, être seul peut rendre heureux. L’exemple qui me vient en tête est de bouquiner un bon livre soit sur une chaise longue dans le jardin, pour la version estivale, ou blottie dans une couverture toute douce sur le canapé, pour la version hivernale.

Mais bien sûr que le bonheur est également étroitement lié aux autres, à sa famille, à ses amis, sa tribu en somme. Quoi de mieux qu’un repas cuisiné avec amour à partager avec ses proches et des bavardages?

Pourquoi nos meilleurs souvenirs sont souvent liés aux vacances? Certes, il y a la décompression lié au boulot et au quotien, la découverte d’une nouvelle destination aussi mais au fond, je crois que c’est surtout parce que nous sommes ensemble, pleinement ensemble. Pas en train de planifier une liste de courses en déjeunant… Nous n’avons, à cet instant précis, aucune autre obligation que de profiter vraiment de nos proches.

 

-4- Le bonheur n’est pas digital

Je suis persuadée que nous manquons beaucoup de jolis instants, en ayant le nez plongé sur notre smartphone, moi la première (j’avais d’ailleurs déjà abordé le sujet par ici). Attention, je ne dis pas qu’il faut proscrire le digital mais il faut apprendre à l’oublier.

Ce point rejoint complètement l’idée de profiter du moment présent avec les personnes qui sont là. Le bonheur, c’est être et non avoir.

 

-5- Le bonheur, c’est en nous

Au fond, cette méthode danoise, nous la connaissons déjà en quelque sorte. Nous savons tous ce qui nous rend heureux. Ce livre est simplement une sorte de murmure à l’oreille, un rappel. Avons-nous vraiment besoin d’un mode d’emploi? Le bonheur est tellement trendy actuellement mais au fond, nous savons comment être heureux. J’ai beaucoup aimé lire ce très joli livre, qui d’ailleurs recèle beaucoup d’autres points sur le Hygge en plus de ceux mentionnés ici. Mais je crois que la solution est simplement en nous. Il suffit juste d’y penser et d’ouvrir les yeux. 

Avez-vous déjà entendu du Hygge ?

Bises

Virginie

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Hygge ou l’art du bonheur en 5 points

  1. J’ai acheté ce livre aussi, l’ai dévoré et adoré. Comme tu dis une piqûre de rappel de temps en temps ça fait du bien et le concept est vraiment sympa. Le petit plus c’est le design très sympa du livre 🙂
    bec
    f.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top