Hop! Hop! Hop! Ça arrive...

Bonjour!

Je suis fumeuse. Pas l’une de celles qui s’allume une clope dès le réveil, non pas du tout. Je peux passer des jours sans fumer. Mon addiction concerne plutôt la clope dite festive (comme si cela la rendait plus élégante), celle qui accompagne un verre d’alcool et d’autres fumeurs.

Certains me disent que c’est une chance de pouvoir fumer quand je le veux. Longtemps, j’ai effectivement pensé avoir un avantage sur les fumeurs quotidiens, ne pas être aussi dépendante. Pourtant, l’addiction est bien là, pas chaque jour mais selon la circonstance. Cette dépendance hebdomadaire ou mensuelle, si l’on doit vraiment lui accorder une temporalité, reste tout aussi nulle et nocive.

Pourtant, durant mes deux grossesses et l’allaitement qui a suivi, j’ai bien évidemment lâché cette sale habitude. Je n’entre aujourd’hui pas dans ce débat mais pour ma part, c’était une évidence de ne pas fumer à ce moment-là. Mais pourquoi ai-je repris? Tellement nul et absurde… Sans voir mon addiction en face, je pensais que cette cigarette occasionnelle n’était pas grave. Pourtant, ce discours est complètement contradictoire par rapport à ma façon de consommer: produits frais, biologiques et locaux, homéopathie et remèdes naturels, cosmétiques exempts de produits chimiques mais une clope le weekend. Aucun sens, n’est-ce-pas? Et puis, cela m’énerve d’être dépendante d’un truc.

Ces contradictions m’ont permise une certaine prise de conscience ces dernières semaines. Alors c’est décidé, j’arrête de fumer pour de bon. Ce qui est déjà le cas depuis fin septembre, dernière soirée avec mes copines où la nicotine et la fumée m’ont carrément écœurées, même les jours suivants. Lorsque l’envie de s’en allumer une se présentera, mon cerveau et mon cou devront se souvenir de ce dégoût. 

Je l’écris aussi ici comme un contrat noir sur blanc. Pas avec vous mais avec moi.

Prenez soin de vous,

Virginie

 

S’il y a des fumeurs par ici, vous pouvez calculer la quantité de goudron et de monoxyde de carbone inhalés depuis que vous fumez sur Smoke Free. La photo est signée Steven Pahel, d’Unsplash.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires pour “J’arrête la clope!

  1. Hello ! Je compatis… étant moi-même une fumeuse festive mais aussi une fumeuse pour chasser mes pensées négatives. Comme toi j’ai pensé longtemps que j’étais « forte » parce que je contrôle ma conso, je peux avoir un paquet qui sure des mois ou pas… j’avais décidé d’arrêter mais un coup de blues de plus et la roue à recommencer.
    bravo pour ton initiative ! J’espère pouvoir faire de même un de ces jours !
    Bisous

    1. Coucou,
      Je ne me doutais pas que tu étais fumeuse festive toi aussi 🙂
      Je comprends tout à fait ce que tu décris…
      Merci beaucoup et je suis sûre que tu pourrais aussi arrêter!
      Gros bisous
      Virginie

    1. Coucou,
      Merci pour tes encouragements! 🙂
      Après un weekend entre nanas où la tentation était grande et sans craquage, je me sens déjà plus sûre de moi!
      Je t’écris un email.
      Belle journée à toi,
      Bises
      Virginie

  2. Bravo ! Je trouve aussi que le fait d’en faire un article ça permet de s’y tenir mieux ! Et perso je pense à mes projets PAN quand je dis ça ^^ En tous cas je m’en serai jamais doutée que tu fumais, c’est vrai que je pensais que tu étais surtout axée naturel, zéro déchets, etc., du coup j’étais surprise en lisant le titre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top