fbpx
hop hop hop! ça arrive

Coucou!

Vendredi dernier, l’alignement des planètes, la conjoncture économique et Marraine la bonne fée m’ont permis de passer un après-midi en tête-à-tête avec MissConfiture.

 

Le cinéma

Pour la première fois, je l’ai emmenée au cinéma, voir Le monde de Dory. La seule projection en français était à Fribourg. Qu’importe! Nous avons fait le trajet en musique et en papotant de tout et de rien. Surtout de rien en fait.

Billet "Avec elle" paru sur www.avecpanache.ch Billet "Avec elle" paru sur www.avecpanache.ch

Elle s’imaginait le cinéma comme un spectacle, avec des personnes sur scène ^__^ J’avais choisi Dory car elle avait déjà vu Nemo et connait donc les personnages. Elle a été complètement absorbée par le film et faisait des commentaires savoureux à haut-voix ^__^

En ressortant, elle m’a posé quelques questions et nous avons parlé de l’histoire, pour qu’elle la comprenne au mieux.

En grande fan de cinéma, je me réjouissais de l’y emmener depuis sa naissance. Mon excitation était supérieure à la sienne mais elle semble avoir beaucoup aimé. Surtout l’idée d’avoir fait un truc de grande, sans son frère.

 

Le restaurant

Sur le chemin du retour, nous sommes allées manger des sushis au West Side, là où ils tournent sur un tapis roulant. Cela a fait son petit effet, vous imaginez bien. Elle s’est régalée de crevettes panées.

 

Le soir

Et puis, le soir, elle a dormi chez MamiChocolat. Elle était toute fofolle et m’a serré très très fort dans ses bras lorsque je suis partie. Là, j’ai su que ce moment rien que les deux lui avait plu. Parfois, ce n’est pas dit avec des mots mais avec des gestes. En retournant à la voiture, je me suis promise que cette sortie serait la première d’une longue série.

Bises

Virginie

3 commentaires sur “Avec elle

      1. Et encore une petite anecdote : quand j’étais enfant, nous n’avions pas la télé… et quand je l’ai vue pour la première fois, j’ai dit “c’est comme le cinéma, mais en petit”. Quelques années plus tard, mes parents et moi sommes allés au cinoche avec mon frère. Nous n’avions toujours pas la télé, mais la dame qui nous gardait chez elle, oui… Et mon frère a dit du cinéma : “C’est comme la télé, mais en grand!”…
        ET oui, Londres, c’était vraiment super (mais trop court!!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top