hop hop hop! ça arrive

Coucou,

L’année dernière, nous avons emménagé dans un appartement tout beau tout neuf, pour lequel nous avons choisi les sols et la cuisine, en autres. Mais où nous avons aussi installé une douche à l’italienne, donnant du fil à retordre au mec des sanitaires. Bref, chaque détail a été minutieusement géré. Tous sauf un, un élément impossible à contrôler: nos futurs voisins.

Après un an ici, le bilan est clair: nous n’aurions pas pu espérer mieux! Bien entendu, nous, en tant qu’adultes civilisés (presque toujours, on va dire ^_^), nous n’avons pas eu trop de souci à créer des liens avec nos semblables. Mais la cerise sur le gâteau vient du côté de MissConfiture et MisterFlorentin.

Avec les enfant du quartier, ils ont créé une véritable bande de copains et ont fait de la place de jeux commune leur QG. En trottinette, à vélo ou à pied, ils inventent des jeux et des histoires abracadabrantes. Ils s’échangent aussi parfois leurs habits et leur goûter. Durant la belle saison, leurs activités se sont intensifiées. C’est clair qu’ils ont aussi leurs chamailleries mais ces liens qui unissent la bande de copains, c’est, je crois, le plus précieux dans cet appartement.

Je vous embrasse,

Virginie

2 commentaires sur “La bande de copains

  1. Je pourrais faire la même analyse pour notre appartement dans lequel nous sommes depuis 5 ans. Du plus petit au plus grand, tout le monde a trouvé sa place: les nôtres, ceux des autres, et c’est parfait comme ça.
    Un bémol peut-être chez nous: l’ouverture d’une place de jeux de l’autre côté du parking a vidé le jardin commun des enfants qui y paillaient tout l’été… Mais… c’est juste qu’ils s’en vont piailler plus loin!
    Belle fin d’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top