hop hop hop! ça arrive

Bonjour à tous!

Et oui, nous avons survécu à notre semaine en mode locavore! Trève de plaisanteries, on vous dit tout dans ce billet.

Nous avons démarré cette expérience tout feu tout flamme et trop heureux de découvrir de jolies adresses à côté de chez nous et de consommer des fruits que l’on boude normalement (genre les myrtilles ou les raisinets). Mais au bout de quelques jours, nous nous sommes sentis frustrés, comme lorsqu’on est au régime. J’ai eu droit à un Mais t’as des fois de ces idées toi de Croque-Monsieur. C’est devenu compliqué au fil des jours pour les accompagnements comme le riz ou les pâtes et bien sûr, pour les assaisonnements.

Il y a également eu quelques écarts mais dans l’ensemble, on a bien géré le truc.

Le bilan est donc le suivant: nous ne pouvons pas consommer uniquement des aliments produits à 35 kilomètres de chez nous. C’est trop restrictif. Cela m’a pris beaucoup de temps de rechercher les adresses mais également de nous rendre à ces différents endroits. Pour une semaine, ça va mais à long terme, c’est super chronophage (oui, je sors les mots intelligents aujourd’hui ^^). L’avantage est que les enfants ont pris beaucoup de plaisir à visiter les fermes et les animaux mais est-ce vraiment écolo de rouler à gauche et à droite pour 1 kilo de farine?

Je crois que notre consommation “suisse” est déjà assez locavore. Notre principe reste donc de consommer local ce qui peut l’être et sinon, continuer à se faire plaisir avec des poissons de la mer, des bananes et des avocats, de l’huile d’olive. Par contre, cette expérience nous encourage à consommer encore plus local ce qui peut l’être, notamment pour la farine, le lait, les tomates et le poulet.

 

Les adresses

Pardon d’avance mais énormément de liens sont uniquement en allemand. Mais si vous allez sur place, ils parlent souvent aussi le français. Ou vous le suisse-allemand, non?

  • Gfeller’s Hofladen à Kappelen (même ouvert le dimanche): fruits, légumes, oeufs et même produits carnés et laitiers (de la boucherie et fromagerie d’à côté). Une adresse déjà connue et qu’on aime beaucoup. MissConfiture adore y voir les poules.
  • Famille Bischel à Taüffelen et au marché à Bienne: Fruits et légumes. Déjà ma Grand-Mami y faisait ses courses. Nous sommes clients de génération en génération. En discutant avec eux, j’ai appris que le 80% de ce qu’ils vendaient provenait de leur propre production.
  • Famille Otti à Busswil bei Büren: farines mais également beurre, jus de pommes, lait cru et fromages. La jolie découverte de ce challenge. Le lieu est magnifique et nous sommes ravis d’avoir dégoté une adresse pour la farine dans la région. Merci MamiChocolat.
  • Famille Boss-Rötlisberger de Bargen et au marché à Bienne: vente de poulet du Seeland, de canard (France) et de lapins. Depuis le temps que je recherchais une adresse de poulet de la région, elle était sous mon nez.
  • Nos saveurs des pâturages du Jura bernois: notamment pour la viande. Il s’agit d’une association qui regroupe des producteurs. Nous sommes clients chez eux surtout pour la viande (boeuf, veau et grillades). Commande en ligne et livraison à domicile. Vente en gros.
  • Manor à Bienne: poisson (entre autres). J’y ai acheté des filets de féra du lac de Bienne. Sinon, la poissonière du marché à Bienne vend également de temps en temps du poisson du lac.
  • Fromagerie Roger Schwab de Corgémont et au marché de Bienne: beurre, crème, fromages, yogourts et lait. Notre fromager habituel.
  • Fromagerie des Reussilles: nous nous y rendons également régulièrement car également ouverte le dimanche. Leur raclette est excellente. Les yogourts aussi. Et le beurre aussi. Bref, tout est bon!
  • Le shop de la sucrerie à Aarberg: les betteraves utilisées sont garanties suisses et non locales mais bon, on ne va pas chipoter ou bien?
  • Gold Tröpfli à Gurzelen: huile de colza et viande de dinde.
  • Magasin à la ferme à Wengi bei Büren: de nombreux produits de la région et suisses. Notamment une délicieuse tresse au beurre.
  • Leonotis à Gerolfingen et au marché de Bienne: herbes aromatiques (et fleurs). Chaque année, nous achetons du basilic, du romarin, du thym et d’autres plantes chez eux. lls les produisent dans leur jardinerie.
  • Sel du Jura: les salines ne sont pas à 35 kilomètres de chez nous… Nous n’avons pas trouvé de sel local. Et une semaine sans sel, Croque-Monsieur m’aurait fait la peau ^^.
  • MamiChocolat: pour le sirop de sureau de son jardin. Navrée, elle n’est pas en ligne…
  • Maison des vins du lac de Bienne et Cru de l’Hôpital du lac de Morat: promis, je planifie un billet avec nos bonnes adresses vigneronnes dans la région.

 

Article "Challenge locavore: on vous dit tout" paru sur www.avecpanache.ch Article "Challenge locavore: on vous dit tout" paru sur www.avecpanache.ch Article "Challenge locavore: on vous dit tout" paru sur www.avecpanache.ch

 

Les anecdotes

  • Nous n’avons jamais consommer autant d’oeufs en une semaine. Et oui, de tout cuisiner maison, en particulier les pâtisseries, ça use!
  • J’ai complètement foiré la focaccia du dimanche, en utilisant une farine complète mais pas assez fine. On aurait dit une ostie. Et les gnoggi aussi.
  • De l’histoire du far breton, personne n’a jamais vu un truc aussi moche que mon 4h du samedi. J’ai même pas osé prendre une photo, vous auriez eu mal aux yeux! Le dieu de la cuisine n’était pas avec moi cette semaine là!
  • Côté craquage, on compte: deux Superbock, un jus de fruits, une bouteille de vin blanc du lac de Zürich (apportée par un invité) et la levure pour la focaccia.

 

Les menus de la semaine

Samedi, 18 juillet 2015

Petit-déjeuner:
Tartines avec une tresse au beurre avec du beurre de la confiture à la fraise maison (les fraises ont été cuillies par nos petites mains en juin, MamiChocolat s’est chargée de la confiture).

Dîner:
Tagliatelle fatto in casa façon carbonara

Goûter
Un far au jus de pommes, de Wonderful Breizh.

Souper:
Steak de porc de Grandval avec haricots blancs.

 

Dimanche, 19 juillet 2015

Petit-déjeuner:
Pain perdu avec la tresse de samedi. Pas de cannelle pour cette fois.

Dîner:
Pique-nique à la plage avec une salade de tomates/basilic, une focaccia un peu revisitée pour coller au challenge et du fromage.

Goûter
Des crêpes avec de la confiture à la fraise.

Souper:
Filet de poulet à la sauce basilic.

 

Lundi, 20 juillet 2015

MissConfiture et MisterFlorentin étaient à la crèche, donc hors challenge mais leur crèche est certifiée Fourchette Verte.

Petit-déjeuner:
Un yogourt avec des fraises, des myrtilles et des raisinets.

Dîner:
Le reste des tagliatelles Carbonara pour Croque-Monsieur et une salade Tête-de-Moine pour moi.

Souper:
Des gnocchis fait-maison avec une petite sauce tomate.. Je vous mettrai bientôt la recette ici.

 

Mardi, 21 juillet 2015

MissConfiture et MisterFlorentin étaient à la crèche, donc hors challenge mais leur crèche est certifiée Fourchette Verte.

Petit-déjeuner:
Un yogourt avec des myrtilles et des raisinets.

Dîner:
Une salade de lentilles du Seeland (achetées il y a belle lurette) avec des carottes, des échalotes, des tomates et de la salade.

Souper:
Des merguez accompagnées d’une salade de pommes de terre. J’avais fait une petite mayonnaise maison et mis plein de persil. une vraie tuerie.

 

Mercredi, 22 juillet 2015

MissConfiture et MisterFlorentin étaient avec MamiChocolat.

Petit-déjeuner:
Un yogourt framboises.

Dîner:
Reste du souper du mardi.

Souper:
Des costine avec une poélée de carottes et de courgettes.

 

Jeudi, 23 juillet 2015

Petit-déjeuner:
Un yogourt framboises.

Dîner:
Des tranches de boeuf avec… ben je ne sais plus… Le reste du souper peut-être?

Souper:
Raclette la fromagerie des Reussilles.

 

Vendredi, 24 juillet 2015

Petit-déjeuner:
Un yogourt fraise.

Dîner:
Filets de féra du lac de Bienne accompagnés de petites pommes de terre au romarin, d’épinards et de tomates cerises.

Souper:
J’ose pas l’avouer tellement on était hors sujet! bouhhhhhh

 

Article "Challenge locavore: on vous dit tout" paru sur www.avecpanache.ch Article "Challenge locavore: on vous dit tout" paru sur www.avecpanache.ch

AvecPanache_TENQ_ChallengeLocavore14

Chapeau bas aux locavores permanents!

Virginie

 

6 commentaires sur “Challenge locavore: on vous dit tout!

  1. Hey quelle super idée! Et quelle organisation… Je suis assez d’accord avec toi, faire le maximum avec des produits suisses (c’est quand même pas bien grand, la Suisse 🙂 ) et pour ce qui est possible de faire encore plus local, aller direct chez les producteurs à côté de chez nous (ou se faire livrer le panier de légumes…)! Ca a dû être plein de belles découvertes. Dommage que ce soit un peu en dehors de mon rayon d’action (Neuchâtel). Becs!

    1. Je crois que c’est kiffe-kiffe. La farine était plus chère mais bio qu’au supermarché. Par contre, les légumes, les fruits et le poulet moins cher. 😊 n’hésite pas si tu as d’autres questions 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top