fbpx
hop hop hop! ça arrive

Salut mes petites fourmis écolos,

Dernier challenge! Promis, je rédigerai bientôt le bilan de ces 12 idées pour améliorer notre quotidien. Mais pour l’instant, je clos ce chapitre avec l’une de mes principales préoccupations: sauver la planète (oui, rien que ça Madame qui ricane au fond!) grâce à 10 gestes écologiques.

Beaucoup de personnes pensent qu’à leur niveau, des gestes écologiques ne servent à rien et ne sont qu’une goutte d’eau au milieu de l’océan. C’est leur avis! Mais absolument pas le mien. J’ai envie de toujours m’améliorer dans ce domaine, pour notre planète, pour nous, pour nos enfants qui, un jour sûrement nous demanderont des comptes. Comment notre génération en est arrivée là?

Partout l’on entend de jolies initiatives individuelles ou des mouvements associatifs qui lancent des projets concrets et utiles. Si chacun y met du sien, je reste persuadée que des choses peuvent évoluer dans le bon sens.

Avec ce challenge, je ne vais absolument révolutionner la tendance verte mais j’y apporte mon humble contribution.

  1. Refuser définitivement les sacs plastiques. C’est devenu une habitude au supermarché mais pas chez les commerçants d’habits, de chaussures ou à la pharmacie. Dès aujourd’hui, je mettrai deux tote-bag dans mon sac à main histoire de pouvoir refuser les sacs plastiques et tout de même transporter mes achats. Et pour le marché, j’aimerais bien acquérir des filets pour les fruits et légumes.
  2. Fabriquer la majorité des produits ménagers. C’est la grande révolution pour moi mais, pour éviter de brusquer Croque-Monsieur (plutôt sceptique à ce sujet), je dois y aller pas à pas et le convaincre de leur efficacité. Pour les produits non concluants, nous passerons alors au bio. Si cela vous intéresse, j’avais posté ici une recette de produit vaisselle. Et si je fais de belles trouvailles, je les partagerais volontiers avec vous.
  3. Créer la majorité de mes cosmétiques moi-même. Je m’y mets tout doucement grâce à Cosmaking. Pour l’heure, je termine les stocks de produits industriels mais la transition se fait doucement. Mais je laisse tout de même la porte ouverte pour des découvertes moins homemade. Ben oui, j’aime bien aussi tester de nouvelles choses.
  4. Utiliser une coupe menstruelle au lieu de tampons. Le sujet top glamour: les règles. Voilà plusieurs mois que j’ai adopté la coupe menstruelle, la cup pour être plus tendance. Après un temps d’adaptation, je n’utiliserai plus un tampon de ma vie! Et si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille le billet de Réglisse et Myrtilles à ce sujet.
  5. Réduire nos déchets. Nous avons déjà remplacé les carrés en coton et une partie du papier ménage par des lingettes lavables. Nous pouvons encore faire mieux! J’aimerais aussi privilégier l’achat de produits en vrac. Ce type de commerce ne court pas encore les rues en Suisse. D’ailleurs, si vous avez des adresses, je suis volontiers preneuse.
  6. Consommer local et privilégier les chemins courts: vous le savez, c’est vraiment mon cheval de bataille. Tout ce qui est produit localement, nous l’achetons ici. Nous cherchons également des alternatives aux grandes surfaces où les chemins sont longs et les intermédiaires nombreux. Mais nous restons bien sûr réalistes… certains produits ne se trouvent qu’au supermarché.
  7. Manger au maximum bio. C’est connu, l’agriculture conventionnelle appauvrit nos sols et utilise de la chimie peu ragoûtante. Par contre, le bio représente un véritable budget. Doit-on alors vraiment tout consommer bio? A ce sujet, je vous conseille de lire cet article qui recommande quels produits sont importants à consommer bio ou non.
  8. Sensibiliser mes enfants à ce sujet. En leur donnant l’exemple mais aussi en leur expliquant simplement les choses. Le tri des déchets peut devenir ludique. La cueillette des fraises à la ferme d’à côté aussi. Ou découvrir quelle poule a pondu l’oeuf qui sera cuisiné en omelette ce soir. D’ailleurs, pas uniquement à mes enfants. Parler de ma démarche à mon entourage et à vous est également un point essentiel pour éventuellement motiver d’autres personnes.
  9. Abolir le gaspillage alimentaire à la maison. Pourtant nous faisons déjà attention à ce point mais il y a toujours de quoi nous améliorer de ce côté-là. Lorsque je pense la quantité de bouffe qui passe à la poubelle dans les supermarchés et les personnes qui mangent de la terre pour calmer leur sensation de faim, ça me tord le bide. Alors autant est nickel bleu ciel à la maison sur ce thème.
  10. Offrir une seconde vie aux objets. Toujours dans cette quête de diminution de nos déchets, nous nous amusons beaucoup à offrir une seconde (voire parfois une troisième vie) à des objets: des boites à vin qui deviennent des étagères, des biscuits trop cuits qui se transforment en boules de Noël, etc. Avec le déménagement cet été, nous avons déjà quelques chouettes idées qui trottent de nos têtes. Je vous en parlerai bien sûr.

Nous ne sommes de loin pas une famille parfaitement écolo. Mais, petit à petit, à notre niveau, nous espérons effectuer des pas pour un avenir plus sain. Nous pourrions aller bien plus loin, en banissant la viande, voire en devenant végétaliens (j’en connais un qui va faire une crise cardiaque en lisant ces mots) mais cela ne serait pas nous. Nous restons de grands gourmands qui aimons manger de tout. De tout, mais minutieusement choisi.

Nous pourrions bannir complètement le plastique (dans les jouets des enfants, par exemple) ou la voiture mais je crois que nous devons plutôt progresser par étape.

L’année prochaine, nous aurons un jardin rien qu’à nous. J’aimerais bien y mettre un composte… Mais ma moitié doute encore. Bref, on verra.

Et vous, qu’est-ce que vous faites de vert?

Grosse bise écologique sur vos joues!

Virginie

(c) Photo: Rodion Kutsaev

12 commentaires sur “Dès décembre, 10 gestes écologiques tu adopteras

  1. Salut Virginie !
    Très intéressant comme article ! Chez nous, on essaie de faire attention à certaine chose comme les fenêtres fermées en ouvert (à part les 5-10 min du matin pour aérer), éviter la surchauffe de l’appart, faire attention aux déchets et au surplus de commissions… et je suis passé au végétarisme depuis 9 mois donc nous achetons très peu voir pas du tout de viande, à part pour la petite qui en mange finalement de petites quantités que je peux congeler et sortir au besoin.
    L’été je sèche aussi tous les vêtements à l’air sur le balcon sauf les linges (on est des accros des linges doux hum).
    Prochaine résolution, les produits ménagers écolo et fait maison ainsi qu’aux produits de lessive.

    A bientôt et vive le calendrier de l’avent 😉
    Bises

  2. Nous avons adopté le tri sélectif et y avons converti les enfants. Sinon, nous faisons la chasse au gaspi : ça passe par de petits gestes du quotidien, comme éteindre la lumière lorsque l’on quitte une pièce ou encore ne pas surchauffer la maison, mais je crois au dicton : “Les petits ruisseaux font les grandes rivières”.

  3. Coucou ! Avant je pensais comme toi pour les sachets en plastique, maintenant je les utilise comme sac poubelle pour la salle de bain 🙂 sinon pour la coupe (merci pour le lien vers mon article ! ♥) c’est une vrai révolution, je n’ai pas utilisé un seul tampon depuis et c’est vraiment cooool ! Je me suis même mise au protège slip lavable, figure toi 😉
    Bon weekend ! 🙂

  4. Bravo Virginie!
    Tes 10 gestes arrivent au bon moment, juste avant la frénésie de Noël!!!

    Dans le calendrier de l’Avent de mon fiston, j’ai glissé, ça et là, une noix, et autres petites attentions naturelles et simplissimes! Offrir une seconde vie aux objets, et aussi, acheter second hand pour les jouets, habits et autres, c’est un impératif! Les magasins physiques et en ligne florissent… même en hiver:-)

    Perso, je rajouterais encore sur ta liste: se déplacer un maximum à pied et en transports publics. En plus d’être bon pour l’environnement, c’est bon pour la santé! Et… Santé! 🙂

  5. Comme tu as raison avec les sacs plastique, je n’en peux plus, j’en ai des tonnes!
    Hoooo mon dieu le point 4!!!!!!!!!! Ce n’est pas possible ma chérie, une coupe là en bas? La coupe, je la garde pour le champagne! Hahahah
    Le composte c’est super, enfant on en avait un au fond du jardin mais c’est quelque j’ose que je n’aurai pas, je ne peux pas imaginer le vider! Hé oui, tu me connais, brrrr si je vois un ver, je crise! Bravo pour le reste! Becs

  6. Alors le point 9 je pense que c’est vraiment un gros point à améliorer chez nous!
    Pour le composte, nous en avons fait in nous même à notre arrivée à la campagne mais ça n’a pas été concluant! Lors d’une tempête, en plus, il s’est fait broyer par un sapin qui a cassé!
    Tu as raison nous devons tous nous y mettre!
    Pour la coupe… J’arrête pas de voir ses billets sur le sujet… Je tenterais bien!

    1. Ah oui, le composte a mal fini 😉 Il faudra d’abord que je me renseigne bien sur le sujet, on verra cet été!
      Et pour la coupe, je ne peux que tu conseiller de tester. Si tu n’as pas peur d’aller un peu trifouiller là en-bas, cela pourrait te convenir!
      Merci pour ton commentaire,
      Bises
      Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top