hop hop hop! ça arrive

Coucou,

J’ai eu de la peine à le pondre ce billet. Peut-être parce qu’une fois qu’il sera inscrit dans le marbre html du web, il faudra vraiment que je m’y remette.

Le sport a toujours fait partie de ma vie mais sans avoir une âme de grande compétitrice, juste ce qu’il faut pour se maintenir en forme. Dès que j’ai su que j’attendais MissConfiture, mon sac de sport est resté suspendu dans l’armoire. En y repensant, c’était franchement c.. parce que ma grossesse se déroulait (et s’est déroulée) à merveille. C’était il y a plus ou moins trois ans. Alors, autant dire que trois ans, des dizaines de recettes gourmandes testées et deux grossesses plus tard, les abdos… mmmh, non définitivement, je ne peux plus les appeler comme ça, mon bidon ressemble plutôt à un pudding anglais qu’à une plaque de chocolat. Mes jambes et mes bras ont perdu leur tonicité. Je dois quand même l’avouer, on est loin de la catastrophe; les kilos pris pendant les grossesses se sont naturellement envolés. Mais le besoin de bouger, de se dépasser et surtout de se renforcer est devenu, au fil de ces derniers mois, indispensable. Evidemment quand on est maman d’enfants en bas âge, on est très active la journée mais quand même. Bref, je me suis contoctée un petit programme de remise en forme, qui n’a absolument aucune prétention mais qui correspond à mon niveau, afin que je ne me décourage pas trop vite. Et surtout, un programme qui s’adapte à mon emploi du temps.

 

Affiner les muscles

Première étape, recherche archéologique du tapis de yoga, bien caché à la cave. Une fois le sésame retrouvé, tous les deux jours, petite séance d’env. 30 minutes mélangeant yoga, pilates et renforcement musculaire selon le livre Un ventre plat c’est malin de Lucile Woodward (je vous parlerai bientôt de son blog). Soit la journée, avec l’aide précieuse et la participation motivée de MissConfiture, soit quand tout ce joli petit monde est au lit.

 

Cardio

Et oui, le point le plus difficile à remettre en place… J’ai opté pour le running, le jogging, la course à pieds quoi. Même si pour les puristes, running n’est pas jogging. Mais bon, bref, j’enfile mes baskets et je vais courir, vous l’aurez bien compris. Alors punaise, ça a été rude. La première fois, mes poumons ont presque explosés, j’ai toussé comme une vieille fumeuse toute l’heure qui a suivie. La deuxième fois, mes poumons se sont presque enflammés, j’ai toussoté toute l’heure qui a suivie. Il y a de la progression, non? Tous les runners le disent, plus tu pratiques, plus tu attrapes le virus (de la course hein, pas la toux). Alors pourquoi pas moi? J’ai vraiment envie de persévérer mais sans mesurer mon temps, mes kilomètres ou ma fréquence cardiaque. Ces infos franchement, je me tape. J’ai juste envie de me dépenser deux fois par semaine et mes progrès, je me rendrais bien vite compte, vu d’où je pars.

Et vous, vous faites quoi pour vous maintenir en forme?

Virginie

 

6 commentaires sur “Dès mars, au sport tu te remettras

  1. yeaaahh bravo pour ta motivation!!!
    Pour ma part, c est la marche! Ça fonctionne bien, mes kg pris durant la grossesse ont disparus après 1,5 mois!✌️
    Prochaine étape, sortir les rollers et le vélo des qu’on aura reçu la charrette!

    Ps: je viens volontiers courir avec toi une fois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top