fbpx
hop hop hop! ça arrive

Coucou,

La semaine prochaine démarre à Bienne la 13ème édition du Festival du Film Français d’Helvétie, ce qui m’a donné envie de parler cinéma par ici ^_^

Mais remontons tout d’abord quelques années en arrière. Avant même la première édition du Festival du Film Français d’Helvétie FFFH. Oui, parce que le FFFH est né du Festival du Film Français FFF (sans l’Helvétie, vous suivez?), dont mes parents collaboraient activement à l’organisation et au bon déroulement. J’avais peut-être 8 ou 9 ans et, chaque année, le FFF accueillait une belle brochette d’acteurs et d’actrices et de réalisateurs et de réalisatrices. Je me souviens encore très bien de Richard Anconina (La Vérité si je mens!), d’un repas avec Philippe de Broca (réalisateur notamment du film Le Magnifique avec Belmondo) et mon papa aime se replonger dans le souvenir du regard puissant de la belle Marie Trintignant.

Après quelques éditions, le FFF a disparu pour renaître de ses cendres en 2005 avec la notion d’Helvétie en plus. Bref, je vais gentiment clore cette longue introduction mais voilà, le cinéma m’a attrapé petite déjà et je garde un lien particulier avec le FFFH. Si vous aimé le 7ème art français, ne manquez pas d’aller voir la programmation. Le festival reçoit des invités notoires pour des podiums discussions après la projection. Et le mercredi après-midi, c’est la journée des enfants.

Vous l’aurez compris, j’aime le cinéma! Pas que français d’ailleurs. Un loisir qui, actuellement, me manque cruellement. Alors, en attendant que mes deux enfants soient en âge d’aller se faire une toile, ou du moins de voir autre chose qu’un dessin animé, je me console en regardant des films à la télé (oui, ce n’est définitivement pas pareil!). Des nouveautés aussi mais surtout des vieux films, mes classiques. Aujourd’hui, mon envie est de partager avec vous mon top 5 des films français.

 

Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain
de Jean-Pierre Jeunet

Je me souviens encore exactement de mon état d’esprit à la sortie de la salle en 2001: du bonheur! C’est la première fois (et peut-être même la dernière) qu’un film m’a procuré ce sentiment aussi intense, cette idée que des petites choses du quotidien forment le vrai bonheur. Mais aussi que l’on peut rendre heureux son entourage avec de belles attentions bien ciblées.

Le traitement de l’image, les dialogues, les acteurs, la musique, ce film est pour moi un bijou. Et pour vous dire, j’ai longtemps voulu appelé ma fille Amélie. Mais finalement non, MissConfiture porte un autre prénom (très longue discussion avec Croque-Monsieur, je vous le dis).

 

Les Garçons et Guillaume, à table!
de et avec Guillaume Galienne

L’un des films les plus drôles, les plus fins et les plus émouvants que j’ai vu. Guillaume Galienne y raconte sa propre histoire, son idée, enfant déjà, d’être très féminin, notion que sa mère va entretenir durant des années. Tout le monde en est convaincu, Guillaume aussi, il est homosexuel.

Outre le fait que Guillaume Galienne soit un immense acteur (il est locataire à la Comédie française tout de même), il performe dans ce film en jouant son propre rôle mais aussi celui de sa mère, tout en le réalisant. Et franchement, la scène de la thalasso en Bavière est tellement hilarante. ^_^

 

Le diner de cons
de Francis Weber

Le temps ne change rien à l’affaire… quand un film est bon, il est bon ^_^

Tiré d’une pièce de théâtre et filmé en huit-clos, ce film mélange subtilement beaucoup d’émotions: l’humour d’abord avec des scènes à se tordre de rire. Et puis, la tendresse, surtout pour François Pignon. D’ailleurs, mention spéciale pour Jacques Villeret qui campe le con même si chaque acteur est excellent. Pour terminer avec l’émotion et la sensibilité quand aux préjugés et au respect d’autrui.

Culte depuis sa sortie, nous connaissons tous certaines répliques par coeur, non? Pas facile d’être un con et finalement, nous sommes tous le con de quelqu’un, n’est-ce pas? ^_^

 

Intouchables
d’Olivier Nakache et Éric Toledano

Cette histoire, vraie d’ailleurs, racontant la rencontre et l’amitié improbable entre un mec de la banlieue et un riche homme tétraplégique aurait pu tomber dans les clichés. Mais pas du tout! Emmené par deux acteurs incroyables et charismatiques, le resplendissant Omar Sy et le si juste François Cluzet, ce récit m’a juste transportée du rire aux larmes. Je crois que c’est le film le plus vu en France, c’est si mérité. D’ailleurs, je l’avais découvert au FFFH.

 

La tête en friche
de Jean Becker

La tête en friche raconte l’histoire d’amitié entre Germain, le benêt illettré du village et de Margueritte (oui, avec deux t), 95 ans et passionnée de livres. Elle va lui transmettre le goût des mots et lui va prendre soin d’elle. Une histoire très touchante et sensible, avec un Gérard Depardieu gigantesque mais touchant (l’un de mes acteurs préférés, malgré ses frasques dans la vie réelle) à côté de Gisèle Casadesus, toute freluquette, si douce, si unique. Un film qui transmet du bonheur!

 


Visuel à épingler sur Pinterest ^_^

Billet "Cinéma français: mon top 5" paru sur www.avecpanache.ch


 

Et vous, racontez-moi! Quels sont vos films français favoris?

Je vous embrasse,

Virginie

14 commentaires sur “Films français: mon top 5

  1. Voilà, j’ai regardé hier La Tête en friche… Merci pour cet excellent conseil, c’est en effet un très beau film… une belle histoire d’amitié, de belles questions sur la parentalité en filigrane. Mon cher et tendre et moi avons beaucoup apprécié.
    Merci encore !

  2. J’aime beaucoup ton top 5! Peut être que j’aurais pas mis le dîner de con qui m’a moyennement plu (ouhhhhhhhh j’entends déjà la foule me huer)!
    Dans les films français je mettrais dans mon top 3: le premier jour du reste de ma vie!
    J’ai adoré et je m’en lasse pas de le regarder… j’ai aussi bcp aimé les petits mouchoirs. Oui l’île les films qui font pleurer! 😉

    1. Coucou toi 🙂
      Oh oui, profite de ce weekend pluvieux pour le découvrir!
      Et je voulais te dire que je suis très très heureuse des produits de ma dernière commande, notamment du nettoyant pour le visage (dont je n’ai pas le nom sous la main).
      Gros becs
      Virginie

  3. Je découvre aujourd’hui ton site … avec panache … oh que oui … arpentons notre chemin de vie avec panache!!!

    J’aime ces innombrables petits moments de bonheur qui font toute la richesse de notre existence. Il faut juste savoir s’arrêter et leurs prêter attention …

    Me retrouver dans une salle de cinéma … plongée dans le noir … en fait partie! Mais comme toi … plus beaucoup de temps pour !

    J’adhère à ton top 5 … des films heureux qui te laissent un sourire à vie sur les lèvres et dans le coeur…

    Quelques autres chefs d’oeuvre ont laissé une empreinte … “Dead poets society”, “The Bridge of Madison”, “Gran Torino”, “One million dollar baby”, … je suis fan de Clint Eastwood, à tout point de vue 🙂 …, “A dry white season”

    1. Bienvenue Cathy et merci pour tes mots!
      100% d’accord avec toi, la vie est remplie de petits bonheurs qu’il faut savoir apprécier 🙂

      Oh, je pense alors faire un billet sur mon top 5 Client Eastwood, je vois que nous partageons, en plus du panache, la passion de ce très très grand réalisateur/acteur 🙂

      Je t’embrasse,
      Virginie

  4. Coucou !
    Merci pour cette sélection de films…
    Pour ma part, j’ai aimé Un Indien dans la ville avec Thierry Lhermitte (que j’ai regardé x fois avec mes filles et que j’aime toujours autant), Le prénom avec Patrick Bruel ou Le Jaguar, avec le même Patrick Bruel, (qui a longtemps été mon film préféré), Un Amour de sorcière, avec Jeanne Moreau et Vanessa Paradis…
    En réalité, je ne suis pas très cinéphile… et je n’arrive même pas à lister 5 films !
    Bises.

      1. Non, même pas un faible pour Bruel… Simplement, je le reconnais, et donc je retiens qu’il a joué dans certains films… parce qu’il faut savoir que je suis nulle pour reconnaître les acteurs ! Et je ne suis même pas certaine d’avoir vu d’autres films avec lui !
        … mais je ne suis pas allée le voir en concert au mois de juin (à 15 minutes à pieds de la maison!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top