fbpx
hop hop hop! ça arrive

Coucou,

A la naissance de MissConfiture, je l’ai immédiatement profondément aimée. Mais, je ne me suis pas sentie tout de suite maman. Comme si cette légitimité devait s’acquérir. Ce sentiment, je m’en souviens parfaitement, est apparu quelques mois plus tard. Un moment tout bête (je rentrais à la maison en la portant sur ma hanche) où je me suis dit Hey, mais je suis finalement pas si mal comme maman. S’il m’a fallu du temps pour me sentir à l’aise dans mon nouveau rôle, qu’en est-il pour les autres liens dans la famille? Les liens de fraternité, par exemple?

MissConfiture avait deux ans et un mois à l’arrivée de son petit frère. Elle est passée par un joli tourbillon de sentiments: tantôt intriguée par ce nouveau venu, évidemment tantôt jalouse, tantôt possessive avec nous mais aussi avec lui lorsque d’autres personnes souhaitaient le porter mais toujours un peu détachée, pas vraiment investie dans un certain rôle de grande soeur. C’est évident, à deux ans! Et il faut aussi le dire, un nourrisson, ce n’est pas le compagnon de jeu rêvé. A part manger, dormir… Pas très intéressant pour elle ce MisterFlorentin.

Nous n’avons rien forcé. Nous avons juste été très strictes lorsque la jalousie et l’envie de donner un bon coup de doudou ou un uppercut à son petit frère la démangeait trop. Au contraire, nous l’avons valorisée au maximum, particulièrement lorsqu’elle donnait un coup de main pour s’occuper de lui.

Et petit à petit, un lien s’est construit. MisterFlorentin grandit, sourit, interagit et admire en permanence cette grande soeur qui prend maintenant un malin plaisir à faire le pitre pour le faire rire. Parce que Il trouve ça rigolo!. Il y a quelques jours, ils ont piqué un fou-rire ensemble. Un moment qui peut paraitre banal pour bien des personnes mais pour nous, ça a été magique. Mais je crois que pour elle aussi. Elle a compris tout le potentiel qu’elle avait à tirer de cette relation. C’est sûr qu’il y aura encore (beaucoup) de chamailleries. Je les vois déjà se taper dessus pour un jouet ou un chewing-gum collé dans les cheveux (Tonton Yeyi, si tu me lis…) mais c’est ça d’être frère et soeur!

Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top