fbpx
hop hop hop! ça arrive

Coucou,

Qui dit vacances dit lecture ^_^

Deux livres diamétralement opposés, autant concernant le récit que mon appréciation. Je vous raconte un coup de coeur et une déception.

 

Billet "Lecture: histoires de femmes" paru sur www.avecpanache.ch

Rien ne s’oppose à la nuit
de Delphine de Vigan

J’étais prévenue; ce roman autobiographique de Delphine de Vigan me bouleverserai. En effet, il s’agit du livre qui m’a le plus touchée depuis longtemps et le fait que ce soit le récit de plusieurs vies réelles n’y est sûrement pas étranger. Elle raconte la vie de sa maman Lucile, et de sa propre histoire par la même occasion, qui vient de se suicider.

Delphine de Vigan a divisé son roman en trois parties: l’enfance et l’adolescence de Lucile, son enfance et son adolescence à elle puis les semaines précédentes le décès. Trois époques pour tenter de cerner la personnalité de Lucile et comprendre comment s’est déclenchée sa bipolarité et l’impact de la maladie sur ses deux filles.

Au début, j’avais l’impression de regarder l’un de ces portraits de famille, en noir et blanc, datant des années 50. Là où l’on voit qu’un instant T, un peu une façade où tout le monde sourrit devant l’objectif. Avançant dans le récit, Delphine de Vigan nous fait découvrir l’envers des décors, les drames qui ont enveloppés l’enfance de sa maman et sa famille.

Au fil des pages, on ri, on pleure, on est dégoûté, c’est une vie complexe où la maladie va petit à petit s’inviter dans leur quotidien.

Les dernières pages sont si émouvantes. Le désarroi de perdre sa maman, même si elle n’a pas tant assurée dans ce rôle, cet amour infaillible qu’un enfant peut porter à ses parents. Les jours suivants la fin de cette lecture, je cogitais encore sur la responsabilité que nous avions envers nos enfants…

L’écriture de Delphine de Vigan se veut détaillée, riche, fine. Chaque mot a sûrement été méticuleusement choisi afin de faire passer ses sentiments avec la plus grande justesse, sans blesser son entourage. Un portrait de famille cru, criant de vérité. J’admire Delphine de Vigan d’avoir réussi à publier ce texte.

D’ailleurs, si ce livre vous intéresse, je vous l’envoie volontiers par courrier. La couverture est un peu abimée (de nombreuses mains l’ont déjà tenu) mais le récit est intact.

Delphine de Vigan a reçu de nombreux prix pour ses oeuvres, que je m’empresserai de découvrir.

 

 

Billet "Lecture: histoires de femmes" paru sur www.avecpanache.ch

 

La fille qui rendait coup pour coup (Millénium 5)
David Lagercrantz

 

Serait-ce le tome de trop? Oh que oui! Commencer l’année par une énorme déception, Millénium qui plus est… Aïe!

J’avais déjà eu des doutes à la lecture du tome 4, pourtant vite dissipés. C’est donc avec un grand enthousiasme que j’ai démarré la lecture du 5. Le désenchantement a été rapide. L’histoire est creuse et, pire, le récit contient des absurdités énormes. Les personnages principaux, Lisbeth Salander et Mikeal Blomkvist, deviennent fades tant dit que de nouveaux protagonistes sortent de nul part.

Pour raconter l’histoire en quelques mots: Mikeal Blomkvist va mettre à jour une mystérieuse expérience sur des jumeaux, dont notamment Lisbeth. Le sujet peut vraiment être intéressant mais il est juste survolé. D’ailleurs, pourquoi le récit tourne autour d’autres jumeaux alors qu’il aurait justement pu parler de Lisbeth et de sa soeur Camilla? Elle figure d’ailleurs sur la couverture du bouquin (à poil, évidemment, cela fait mieux vendre) mais n’apparait même pas dans le récit…

En fait, je suis fâchée en écrivant ces lignes. Millénium semble devenue une franchise, une usine à fric qui a vraiment perdu de sa saveur originelle. Bref, passez votre chemin.

Mon papa, en fan indéniable de Lisbeth Salander, a adoré! Ce qui nous a valu un grand débat alors que je n’étais qu’à la moitié du récit. J’imagine déjà son commentaire quand il lira ces lignes ^_^ (coucou Papi!).

 

Avez-vous lu ces livres? Quel est votre avis?

Bises

Virginie

4 messages sur “Lecture: histoires de femmes

  1. Le livre de Delphine de Vigan Rien ne s’oppose à la nuit était magnifique ! je l’ai trouvée très profond et boulversant. Millénium 5 , j’ai aimé sans plus ! Je ne suis pas convaincue que la formule de garder les protagonistes et les faire évoluer par un autre auteur est la bonne !

  2. Pour moi aussi la lecture de Rien ne s’oppose à la nuit avait été bouleversante. Je m’étais dit que je lirai d’autres livres de Delphine de Vigan mais je ne l’ai jamais fait….

    1. Coucou Anne-Sophie,
      Pourtant elle a sorti d’autres livres depuis… Je crois qu’ils sont autant bouleversants que Rien ne s’oppose à la nuit. Parfois, il faut un peu de temps pour digérer une oeuvre 🙂
      Bises
      Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top
%d blogueurs aiment cette page :