hop hop hop! ça arrive

Coucou,

Ma soif de bouquins s’accroît et j’arrive enfin à avoir un bon débit de lecture. Merci le nouveau job, merci le petit 1/4 d’heure passé dans le funiculaire et la pause de midi au bord du lac. ^_^

Aujourd’hui, je vous parle de deux livres, diamétralement opposés au niveau du style, que j’ai littéralement dévoré.

Billet "Lecture: un nuage et le retour de Lisbeth" paru sur www.avecpanache.ch

Ce qui ne me tue pas (Millénium 4)
de David Lagercrantz

Résumé (dos de couverture)

Quand Mikael Blomkvist reçoit un appel d’un chercheur de pointe dans le domaine de l’intelligence artificielle qui affirme détenir des informations sensibles sur les services de renseignement américains, il se dit qu’il tient le scoop qu’il attendait pour relancer la revue Millénium et sa carrière. Au même moment, une hackeuse de génie tente de pénétrer les serveurs de la NSA… Dix ans après la publication en Suède du premier volume, la saga Millénium continue.

Mon avis

Je vous l’avoue, j’avais quelques réticences à démarrer ce tome 4 de la saga Millénium. Stieg Larson, créateur et papa de Lisbeth Salander et Michael Blomwkist, était décédé, sa famille se déchirait pour un héritage et ce dernier tome rédigé par quelqu’un d’autre. Bref, vous aurez compris, j’avais le sentiment d’une usurpation.

Mais bon sang, comme j’ai bien fait de laisser ces préjugés de côté. J’ai dévoré le roman en une petite semaine. L’effet Millémium, déjà ressenti avec les trois précédents volumes! Retrouver les personnages mythiques et être emportée par le récit brûlant d’actualité, me voilà à espérer un tome 5. Et c’est bien ce que laisse sous-entendre les dernières phrases du livre.

Si vous avez aimé cette saga, ne manquez pas sa suite. Même si une autre plume a pris le relais, l’esprit Millénium est toujours là!

 

Billet "Lecture: un nuage et le retour de Lisbeth" paru sur www.avecpanache.ch

La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la Tour Eiffel
de Romain Puértolas

RÉSUMÉ (DOS DE COUVERTURE)

Le jour où Providence doit se rendre à Marrakech pour ramener Zahera, une petite fille gravement malade qu’elle vient juste d’adopter, un volcan se réveille en Islande et paralyse le trafic aérien européen empêchant tout avion de décoller. L’amour d’une mère est-il assez fort pour déplacer les nuages ? Un roman à la fois drôle, décalé, extrêmement touchant, avec des personnages hauts en couleurs et des situations hilarantes comme seul Puértolas peut les imaginer.

Mon avis

Coup de coeur monumental pour ce livre! Il m’est difficile de vous en parler dans le détail car vous livrer le récit serait vous gâcher le plaisir. Mais, ce bouquin est un ovni, rempli de poésie, d’amour, de loufoqueries qui en font tout son charme.

C’est joyeux et triste en même temps. C’est fin et drôle à la fois. Au fond, c’est un conte pour les adultes. Bref, arrêter de lire ce billet et foncez découvrir Providence et Zahera. Pour ma part, je vais mettre le grappin sur le premier roman de Romain Puértolas, qui porte lui aussi un nom à rallonge: L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea.

 

Avez-vous lu l’un de ces livres? Désolée mais cette fois, les livres ont déjà trouvé un nouveau propriétaire.

Je vous embrasse,

Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top