fbpx
hop hop hop! ça arrive

Coucou,

Avec les vacances, un soupçon de lâcher-prise et du temps pour moi, j’ai dévoré une dizaine de bouquins. Pas tous fameux, il faut l’avouer, mais les trois ici m’ont enchantée!

Just Kids
de Patti Smith

A lire si vous aimez: les biographies d’artistes iconiques.

En une phrase: Patti Smith raconte son enfance, ses premières années de vie new-yorkaise et surtout sa rencontre et sa relation avec Robert Mapplethorpe.

J’ai découvert Patti Smith, la chanteuse, que cette année. Pourtant, c’est une artiste culte depuis les années 70, un peu comme Bob Dylan avec qui elle a collaboré d’ailleurs. Chanteuse mais aussi poétesse, elle tourne toujours et je l’ai manquée cet été à Festi’Neuch.

Dans Just Kids, elle nous embarque dans son enfance, raconte avec détails ses rêves de jeune fille puis son arrivée à New York. Et puis, il y a la rencontre avec Robert Mapplethorpe, son premier et grand amour, qui deviendra un immense photographe. Ce sont les mémoires poignantes de deux jeunes gens fauchés mais avides de liberté, qui construiront la base de leurs vies artistiques ensemble. C’est aussi une plongée dans les années 60 et 70 où régnaient sûrement une toute autre insouciance que maintenant.

“Il y a de l’eau dans les feuilles de laitue, a-t-il dit. Et le pain comblera ta faim”.
Nous avons empiler les meilleures feuilles sur le pain et nous avons mangé joyeusement.
“Un vrai petit déjeuner de prison, j’ai dit.
– Oui, mais on est libres”.

Patti Smith, Just Kids

Elle parle aussi d’autres artistes emblématiques de cette époque, rencontrés à New York, comme Janis Joplin, Andy Wahrol ou Jimi Hendrix. J’ai adoré les nombreuses photos qui illustrent le livre, pour voir en noir et blanc son univers et son entourage. C’est finalement un hommage ou plutôt une promesse faite à Robert Mapplethorpe, mort du sida à 42 ans, de raconter leur histoire. C’est intimiste, doux, parfois déchirant, détaillé et ça vaut vraiment le coup.

Les brumes de l’apparence
de Frédérique Deghelt

A lire si vous aimez: vous cachez sous la couette en lisant.

En une phrase: Gabrielle, parisienne très rationnelle, hérite d’un terrain en campagne et découvre les secrets surnaturels de sa famille.

Alors non, ce n’est pas un thriller qui file juste la pétoche. Les brumes de l’apparence, c’est un livre qui est à la fois angoissant et clairvoyant. Comment est-ce possible? Peut-être parce que son héroine Gabrielle nous ressemble terriblement: terre-à-terre et rationnelle jusqu’au bout des ongles. Comme elle, au fil de notre lecture, nous nous ouvrons petit à petit à des mondes inconnus, mais si… logiques.

Est-ce que la peur nous empêche de croire ce que nous ne savons pas expliquer? La peur, c’est toujours et avant tout l’ignorance, la rencontre de l’inconnu. Affronter sa peur, c’est refuser de souscrire à sa propre ignorance.

Les brumes de l’apparence, Frédérique Deghelt

A travers son personnage, Frédérique Deghelt amène aussi son regard sur notre société où nous fonctionnons beaucoup en mode solitaire. Sa plume est riche et précise. L’air de rien, elle nous livre une philosophie de vie.

Millénium Blues
de Faïza Guène

A lire si vous aimez: les romans attachants et sincères.

En une phrase: Des années 90 à nos jours, nous plongeons dans la vie de Zouzou dans la banlieue parisienne et les grands événements qui ont marqué cette époque.

Une lecture tellement réjouissante tant elle a raisonnée avec les grands moments qui ont marqué ma jeunesse. Le roman contient beaucoup de phrases punchlines qui marquent les esprits, qui sont justes et sincères. On suit la vie de Zouzou, son enfance, son adolescence et sa vie de femme et de mère… dans le désordre. Les chapitres se veulent courts et dynamiques.

J’ai découvert Faïza Guène grâce au podcast La Poudre

“Refaire sa vie”.
Est-ce qu’il existe une expression plus stupide que ça ? 
On ne refait jamais sa vie. On la continue, tant bien que mal, en boitant, la figure pleine de cicatrices.

Avec humour, Millénium Blues parle du sens de la famille, de l’amitié et de tolérance. L’un des meilleurs romans lu cette année! C’est le 5ème opus de Faïza Guène et je vais clairement m’attaquer aux quatre précédents.

Et vous, que lisez-vous en ce moment? Dites-moi en commentaire ^_^

Bises

Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top