fbpx
hop hop hop! ça arrive

Coucou!

On fait la chasse aux polluants aujourd’hui, vous venez?

J’ai eu la chance de participer à un atelier concernant les polluants qui hantent nos intérieurs. Le but est de les détecter et connaître des alternatives. C’était vraiment très instructif et surtout bourré d’idées et de solutions simples et efficaces pour réduire nos contacts avec ces polluants. De plus, cela a permis d’échanger avec d’autres mamans et papas quelques astuces bien utiles.

Oui, parce qu’il faut se rendre compte qu’ils sont partout. Mon idée n’est absolument pas de vous envoyer vivre en ermite aux fonds des bois. Mais, peut-être que dans les solutions proposées ci-dessous, certaines vous sembleront pertinentes, adaptées et faisables dans votre quotidien. Car là réside le secret: ne pas bouleverser de jour au lendemain toutes vos habitudes mais de tenter des pistes qui nous conviennent.

Le risque de ces polluants réside surtout dans leur effet cocktail. Il y a en tellement que l’on ne mesure pas encore complètement quels effets négatifs sur notre santé lors qu’ils sont ainsi mélangés.

Il existe trois types de polluants

  • Les polluants biologiques: la moisissure, les acariens, les pollens, les blattes, les crottes de souris, etc.
  • Les polluants chimiques: certains composants des produits cosmétiques, les produits de nettoyage industriels, le plastique, la peinture, les pesticides, les colorants industriels, les conservateurs industriels, les additifs, le bois contre-plaqué, les textiles, etc.
  • Les polluants physiques: le micro-ondes, le smartphone, le wifi, les appareils électroniques (genre babyphone), la cuisinière à induction, le bruit, la radioactivité, etc.

Oui, je sais, cette liste fiche la pétoche… Difficile d’y échapper, non? voire impossible. Mais, cet atelier m’a permis de trouver quelques astuces toutes faciles à mettre en place.

Dans chaque catégorie d’articles que nous consommons au quotidien, il y a le top (sans polluants), le moyen (déjà mieux) et le médiocre (à éviter). Après, selon vos sensibilités, les efforts que vous souhaitez fournir, vous piochez dans les idées.

Astuces pour alléger notre shoot quotidien de polluant

Contre les polluants biologiques

  • Aérer son intérieur 3 fois par jour 3 minutes: c’est juste le b.a.-ba, autant l’été que l’hiver! Cela suffit pour renouveler l’air de votre maison sans refroidir les murs. Pour info, l’air ambiant d’une maison est 8 fois plus pollué que celui à l’extérieur. Et autant en ville qu’en campagne. Ouvrez donc les fenêtres le matin au réveil, à midi et le soir avant de vous coucher. Si l’une de vos pièces n’a pas de fenêtre (souvent la salle de bain), créer des courants d’air.
  • Sortir son duvet, ses tapis et son matelas: Mémé et son tape-tapis, ça vous parle? Tout est dit, scouez régulièrement vos nids à acariens dehors.

Contre les polluants chimiques

  • Privilégier le bio. là aussi, je vous apprends rien de neuf. Autant pour la nourriture, les vêtements que les cosmétiques, vous éviterez ainsi grand nombre de pesticides, conservateurs et additifs.
  • Fuyez les mauvais composants en cosmétique: ce sujet est si vaste qu’il méritait un billet à lui tout seul. Surtout pour nos enfants mais aussi pour nous, décampez rapidement face à la méthylisothiazolinone (un allergène), le phénoxyéthanol (un conservateur soupçonné d’effets toxiques sur la reproduction), l’EDTA (un composé très présent dans les produits moussants), le laureth et lauryl sulfate (des sulfates, agents moussants potentiellement irritants), les huiles minérales (issues de la chimie du pétrole pouvant être contaminées par des impuretés) et les nanoparticules (les effets sont encore mal évalués). Je vous renvois au journal Le Monde, qui a publié un article et au billet de Gala’s blog, très intéressants sur le sujet. Retenez que Moins c’est toujours mieux et privilégiez les cosmétiques naturels. Par exemple, pour les bébés, L’idéal serait de bannir les lingettes (à remplacer par du liniment, par exemple) mais il faut avouer qu’elles restent pratiques. Voici un tableau comparatif très intéressant de Bon à Savoir:

serveTablePicture.php

  • Homemade: vos repas, vos cosmétiques et vos produits ménagers (recettes pour le lave-vaisselle et produit vaisselle). C’est facile, ludique et souvent plus économique que les produits industriels. De mon côté, je continue à tester des solutions dans ce sens. Dès qu’une recette me parait bien, je la posterai par ici.
  • Chercher les labels: pour s’y retrouver dans cette jungle sans analyser chaque ingrédient à la loupe, pensez à rechercher les labels. Il en existe une multitude, c’est vrai mais ils restent garants que des normes strictes sont respectées. Vous trouvez des infos complémentaires ici.
  • Evitez le plastique et les boites de conserve: remplacez petit à petit tous vos récipients en plastique par du verre, de l’inox ou des matériaux sans BPA et sans phtalates (biberons pour les bébés, par exemple).
  • Aérer votre nouveau mobilier: avant d’installer un nouveau meuble (ou un meuble fraîchement repeint), laissez-le 1 à 2 nuits dehors pour s’aérer.
  • Laver toujours les vêtements après achat et avant de les porter.
  • Préférer les filtres minéraux: bientôt l’été, bientôt la crème solaire. Préférez des filtres minéraux aux filtres UV nanoparticuliaires (la mention nano figure sur l’étiquette).

Contre les polluants physiques

  • Minuter son wifi: lorsqu’on est absent de la maison ou la nuit, pensez à éteindre votre boitier. Si vous êtes client Swisscom, vous pouvez même programmer les heures où le wifi s’arrête automatiquement.
  • Eloigner votre smartphone: en particulier la nuit, tenez votre smartphone à distance. Promis, il peut rester tout seul dans votre cuisine.
  • Banir votre micro-ondes: pendant des années, nous avons eu un micro-ondes à la maison. Il y a quelques mois, il a lâché. Et finalement, nous n’avons vraiment pas eu besoin de le remplacer. Suite à cet atelier, je me dis qu’heureusement qu’il a rendu l’âme.
  • Débrancher les appareils inutilisés.

Difficile de tout dire dans un billet (j’ai déjà sûrement perdu la moitié des lecteurs en route ^^). J’espère que certaines astuces vous inspirent. Si ce genre d’ateliers vous intéresse, n’hésite pas à m’écrire un email, je vous donnerai volontiers des contacts. Et si vous souhaitez creuser le sujet, jetez un oeil à la page web de WECF.

Quelques liens utiles

N’hésitez pas à me poser des questions.

Des bisous loin d’être polluants!

Virginie

ps: si vous connaissez d’autres boutiques, n’hésitez pas à me les communiquer.

ps2: la photo est de Jill Heyer

11 commentaires sur “Les polluants, notre maison et nous

  1. Très intéressant comme article.

    J’essaye, dans la mesure du possible, de faire attention à ce que j’achète, sans virer dans la parano. Le dernier test d’UFC-Que choisir en France m’a aussi donné à réfléchir et j’ai passé en revue tous nos cosmétiques ^^ J’ai aussi imprimé le petit mémento pour me souvenir de tout au moment de mes achats (http://www.usinenouvelle.com/article/l-ufc-que-choisir-liste-185-produits-cosmetiques-contenant-des-substances-toxiques.N380774)

    Depuis bientôt un mois, je n’achète plus non plus de biscuits/goûters en grande surface et je fais tout moi-même. Idem pour les yaourts. J’essaye de faire un maximum maison.

    Pour la lessive et le lave-vaisselle, je n’ai pas encore osé franchir le pas. J’utilise des produits biodégradables à 99% (selon l’emballage), mais j’ai fait une mauvaise expérience avec la poudre écologique pour machine à laver et ça m’a un peu refroidit de tenter le fait maison. Surtout quand on sait qu’elle tourne tous les jours chez nous ^^

    Et sinon, on vient de réaménager complètement la chambre de MistinguetteL et malgré un aérage en règle, l’armoire IK.a “sent toujours IK.a” comme dirait mon MonsieurA … Tu as une astuce pour améliorer la situation ?

    1. Coucou,
      Je te remercie!
      Comme tu le dis très bien, il ne faut surtout pas tomber dans la paranoïa! On fait tous du mieux que l’on peut 😉
      Merci pour le lien, je vais aussi le garder sous la main.
      Et bravo pour les biscuits et yogourts faits maison, avec ta smala, cela doit être du travail 😉
      Pour les meubles, l’idéal est de les laisser dehors (terrasse ou balcon) quelques nuits pour les aérer au maximum.
      Douce nuit,
      Bises
      Virginie

  2. Super article ! Ok essaie de faire mieux ! Je vais tester ta recette de liquide vaisselle et lave-vaisselle. Et pour les habits tu utilises du home made aussi?
    Ma prochaine étape sont les produits ménagers !

    1. Coucou,
      Merci beaucoup 🙂
      J’espère que les recettes te conviendront, de notre côté, j’essaie encore d’améliorer cette du liquide vaisselle (je l’actualiserais, si jamais)!
      Pour le linge, j’ai justement testé la semaine dernière les noix de lavable et le vinaigre blanc+ HE de lavande comme adoucissant. Premiers essais concluants! 😉
      Si tu découvres d’autres astuces, je suis aussi volontiers preneuse 😉
      Bises enneigées,
      Virginie

      1. J’ai testé pas mal de recettes de liquide vaisselle sans trop de conviction et puis j’ai trouvé celle-ci et je suis super contente: (pour une bouteille de 500ml)
        – 1 cc de bicarbonate de soude
        – 1/6 de liquide vaisselle écologique
        – Remplir d’eau
        – Ajouter 15-20 gouttes d’huile essentielle (j’aime bien mettre citron)
        ***********
        Pour laver le linge, je fais mon produit lessive depuis 4 ans et je suis satisfaite autant qu’avec les produits de commerce. Si il y a une grosse tâche je passe un coup avant avec le fiel de boeuf (magique ce truc-là, même si je ne veux pas savoir comment c’est fait ;)): (pour 3l)
        – Raper 40g de savon de marseille (attention slmt l’original c’est-à-dire Marius Fabre)
        – Ajouter 3 CS de bicarbonate de soude
        – Verser 1 litre d’eau bouillante et laisser reposer 1h
        – Ajouter 1h après 1 litre d’eau tiède et laisser reposer une nuit
        – Le lendemain ajouter 1 litre d’eau froide
        – Ajouter 15-20 gouttes d’huile essentielle (je mets lavande en général)
        – Mettre en bouteille

        Pour 1 lessive j’utilise 200ml

        1. Coucou,
          Merci pour les recettes, que je vais m’empresser de tester 😉
          Pour la lessive, je teste depuis la semaine dernière les noix de lavage. Pour nos vêtements, je trouve bien mais ceux des enfants (plus tâchés, évidemment), ça se complique 🙂
          Merci pour l’astuce du fiel de boeuf (oui, effectivement, on veut pas savoir ;-)).
          Belle soirée!
          Virginie

    1. Coucou,
      Merci beaucoup 🙂
      ça marche, je demande les infos et t’envoie un contact.
      Merci pour le site web, j’ai justement commandé qqch chez eux la semaine dernière 😉
      Je vais l’ajouter,
      Belle journée enneigée!
      Bises
      Virginie

      ps: Merci pour le livre et le petit mot 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top