hop hop hop! ça arrive

Salut les marmottes,

Depuis le passage à l’heure d’été, MissConfiture et MisterFlorentin se plaisent à dormir le matin (#alleluia). Bon, je vous rassure, ce n’est pas la grasse matinée de folie non plus, mais un réveil entre 7h30 et 8h, c’est déjà du luxe pour nous (oui, on se contente de peu parfois). D’ailleurs, voici deux semaines que je me réveille avant eux, chose qui ne mettait presque plus arrivée depuis… 1326 jours soit 3 ans, 7 mois et 18 jours, soit la naissance de notre aînée.

L’envie de prolonger leurs rêves est vraiment très appréciable et appréciée sauf lorsqu’on doit les réveiller pour aller à la crèche et respectivement gagner notre croûte. Alors oui, on pourrait se dire qu’après toutes ces nuits pourries à chasser des loups imaginaires, replacer une lolette perdue ou gérer une poussée dentaire, le côté vengeur de la partie sombre de notre âme s’animerait et se plairait à les réveiller. Mais non, rien n’y fait, pas le moindre petit plaisir sadique.

Depuis quelques semaines, MissConfiture nous rejoints vers 6h et se rendort. Avec ses cheveux en bataille, ses bonnes joues rondes, qui lui donne encore un peu l’allure de bébé, et son pouce dans la bouche, elle dort paisiblement avec une bouille à croquer. Malgré des bisous tout doux, ces réveils forcés ne sont pas du tout à son goût (comme je la comprends) et la rendent clairement de mauvais poil. Se lever du pied gauche prend alors tout son sens. Et même avant de se lever, elle nous aura envoyer bouler par des Mais laisse-moi tranquille, je dors ou simplement en se retournant frénétiquement et se cachant sous son duvet avec son acolyte doudou Coussin.

La réaction de MisterFlorentin est plutôt à double tranchant: soit c’est le petit bonhomme le plus mignon de la terre; tout endormi encore, il se lève d’un coup et tend les bras pour se faire porter et cajoler. Il se blotti dans le cou et demande juste un cacao. Les cheveux hirsutes et les yeux encore collés, il se réveille doucement en buvant sa chope (de cacao, vous suivez?). Ou alors, il te montre très clairement que tu l’as bien dérangé. Il va pleurer à chaudes larmes, tremblements de glotte inclus, jusqu’à ce qu’il reçoive son cacao.

Bref, ce n’est pas drôle de devoir réveiller ses enfants pour partir bosser…

Et chez vous, comment ça se passe?

Des bisous

Virginie

12 commentaires sur “Les réveiller…

  1. Les réveiller le matin ? Mais quelle horreur ! J’ai toujours détesté faire ça …

    On se bat pendant des mois pour les faire dormir et quand on atteint un équilibre (précaire), il faut les réveiller pour aller bosser.

    Le pire, chez nous, c’est MonsieurN, 5 ans. C’est juste une merveille de sommeil, capable de dormir jusqu’à 9-10h le matin (il a besoin de minimum 12h de sommeil) … J’appréhende tellement le rythme scolaire l’année prochaine avec des levers à 7h15 …

    1. Coucou,
      Tu as tout à fait bien résumé…
      Effectivement, pas du tout drôle de les réveiller, cela fiche mal au coeur.
      Oui, l’école sera un tout nouveau rythme. Pour MonsieurN, si tu le mets au lit à 18h30, il aura son compte d’heures de sommeil à 6h30, ça devrait aller! 😉 Non, je déconne!
      Bisous
      Virginie

  2. Coucou ! Je n’ai pas d’enfants, mais comme je travaille en crèche, je sais ce que c’est de devoir réveiller des enfants… ce n’est jamais un plaisir, surtout que c’est une demande des parents (après le soir il est pénible, il se couche tard…). Heureusement la plupart réagissent bien, ils savent que c’est comme ça et ne posent pas trop de questions, mais c’est à nous que ça fait mal au coeur… surtout qu’ils sont tout mignons quand ils dorment ! Je trouve vraiment dommage de devoir réveiller un enfant. J’espère que de ton côté il y aura plus de weekends où ils se lèveront tard 😉 (en tous cas ça viendra plus tard, quand ils seront plus grands 😉 ) bisous !

    1. Coucou!
      Merci pour ton mot!
      C’est drôle on a parlé de ça avec notre crèche… Mais effectivement, trop mal au cœur de les réveiller encore à la sieste. 😥
      Entièrement d’accord avec toi! On ne les réveille qu’à la der pour partir au boulot mais sinon, on les laisse dormir quand des anges 😇
      Bisous
      Virginie

  3. Chez nous, de tout pour faire un monde…
    Notre n°5 (8 ans le mois prochain) se lève toujours avant nous, vers 5h-5h30, en été comme en hiver, en vacances comme en période scolaire… Rares sont les jours où mon cher et tendre ne la croise pas lorsqu’il s’en va (à 5h30, lui, donc)…
    Notre n°1 a été pareil pendant des années… jusqu’à ce qu’il faille qu’elle se lève plus tôt que les autres, et alors là, ce qui avait toujours été naturel a commencé à poser problème !
    Globalement, maintenant que les grandes sont… grandes, je les laisse gérer leur réveil. Et le fait qu’elles se lèvent réveillent les plus jeunes, donc tout le monde est prêt à 7h30 pour le départ à l’école/le cycle/le travail… Quoi que, je dois avouer, c’est souvent moi qui traîne au moment du départ ; heureusement que nous sommes toutes indépendantes les unes des autres, sauf la dernière que je dois poser chez la voisine avant de courir au travail !
    Bref, en fait, c’est extrêmement rare que je doive en réveiller une seule… Par contre, elles, elles n’hésitent pas à me réveiller, samedi, dimanche et jours fériés inclus !

    1. Coucou!
      Merci pour ton commentaire!
      Si je comprends bien, tu as une jolie et grande famille! Bravo!
      Toutes des nanas?
      Pour 5h, wouah, c’est super tôt! 😂
      J’espère que tu trouves quand même quels jours dans l’année pour une grasse matinée 😉
      Bises
      Virginie

  4. Mais quelle chance!!! Les miens se sont adaptés illico-presto à l’heure d’été et se réveillent pile à 6h30, weekend compris!!! Si par chance, ils réveillent à 7h, on a l’impression d’avoir fait une grasse mat 🙂

  5. ici aussi ces derniers temps on doit réveiller Elisa les jours où je travaille ! ça fait mal au coeur … elle frotte ses yeux avec ses petits poings et on a juste envie de pouvoir la remettre au lit … du coup on essaie de la faire dormir un peu plus le matin quitte à arriver nous un peu plus tard au boulot (dans la limite du raisonnable) et en rattrapant un peu le soir … (ou pas). bisous 🙂
    ps. “heureusement” la mienne ne parle pas encore donc pas vraiment de plaintes mais parfois des pleurs qui ne durent pas ouf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top