fbpx
hop hop hop! ça arrive

Coucou,

Aujourd’hui, point de pitreries ou de petits bonheurs, j’aborde un sujet grave, où la légèreté n’a absolument pas sa place.

Lorsqu’on devient parents, nous tentons tous, je crois, d’élever nos enfants avec bienveillance, respect et surtout sans une once de violence. Même si parfois, nous avons carrément envie de les jeter par la fenêtre et de prendre un aller-simple pour Miami, nous sommes des adultes, nous montrons l’exemple. L’idée de les violenter, les humilier ou de les rabaisser demeure tout simplement insoutenable. Pourtant, nous oublions parfois que la bienveillance commence bien avant d’être parents, dès la création de son couple.

En Suisse, une femme sur cinq est victime d’agressions physiques et/ou sexuelles. Et 40% sont touchées par de la violence psychologique. Effrayants ces chiffres, n’est-ce pas? Ils m’ont été communiqués par l’association ViolenceQueFaire, dont la mission est d’aider les personnes en souffrance au sein de leur couple et surtout de leur permettre d’interrompre ce cycle infernal. Autant pour les personnes qui subissent que ceux qui y ont recours, cette association offre un conseil en ligne gratuit et anonyme. Ce premier contact permet de créer un lien de confiance.

Pour remettre le sujet sur le devant de la scène, ViolenceQueFaire lance une vidéo Mr Nice Guy, faisant froid dans le dos:

 

Si vous êtes directement concernée ou témoin, n’hésitez pas à prendre contact avec eux, vous n’êtes pas seule.

Je vous colle une grande bise,

Virginie

4 commentaires sur “Mister pas si Nice Guy

  1. Merci pour cette piqûre de rappel.
    Je tiens quand même à signaler que ce ne sont pas toujours des femmes qui sont les victimes, il y a aussi des hommes maltraités par leur compagne, mais ça, on n’en parle beaucoup moins… La violence n’a pas de sexe… tout comme les couleurs, ainsi que tu nous le rappelais dans un billet plus gai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top