fbpx
hop hop hop! ça arrive

Olá!

Mon histoire avec le Portugal a commencé lorsque je suis tombée amoureuse d’un Portugais, mon Croque-Monsieur, il y a bientôt 15 ans. A cette époque-là, mes connaissances sur ce pays se limitaient à quelques blagues plus ou moins drôles sur les poils et la Migroch (oh, elles vous faisaient aussi marrer, hein?).

Et puis, j’ai découvert ce petit bout de pays, coincé entre l’Espagne et l’Atlantique. En premier l’Algarve, où vivaient mes beaux-parents, le sud. Une région où la terre est jaune et orange et la majorité des plages bordent dans de jolies criques. Une nature encore souvent sauvage mais plus partout. Le tourisme, l’une des premières ressources de la région j’imagine, a permis la construction de grands hôtels immensément moches au bord de certaines plages. Dommage!

Par contre, les deux villes principales, Lisbonne et Porto, ont su préserver une belle authenticité. Lisbonne, la capitale, un véritable coup de cœur! Ma ville préférée, je crois. Des quartiers historiques et pittoresques où l’on trouve des boutiques incroyables, modernes et design. Un joli paradoxe! Une ville qui bouge sans cesse. Ma première fois, c’était il y a bientôt 10 ans je crois. Lorsque la ville n’était pas encore aussi touristique que maintenant. Ses maisons blanches avec des azulejos et leur toit rouge, un charme fou. De nombreuses adresses gourmandes. Et le coût de la vie nettement moins élevé que chez nous qui permet de se faire plaisir sans mauvaise conscience. Une atmosphère unique.

Bien évidemment, la découverte d’un pays passe aussi par les papilles. On rigole souvent avec Croque-Monsieur des clichés sur la gastronomie portugaise. Bon, il est vrai que ce n’est pas toujours de la haute-gastronomie ni des repas très légers. La cuisine portugaise, c’est une cuisine populaire, authentique, basée sur des produits simples. La base, quoi! Pays maritime par excellence, lorsqu’on va au Portugal, on se régale bien sûr de produits de la mer et on privilégie souvent la grillade comme méthode de cuisson. Plats que vous retrouvez dans tous les restaurants du pays, toujours accompagnés des mêmes légumes: la salade verte, des tomates, des rondelles d’oignons doux et parfois de la carotte râpée et des pommes de terre (si, si, au Portugal, la patate est un légume).

Il y a aussi le vin, qui, depuis quelques années maintenant, a fait son entrée sur nos tables. Un très bon vin, parfois même excellent. Le pays possède deux régions viticoles principales, le Douro dans le nord et l’Alentejo dans le sud et surtout des cépages que l’on ne trouve pas sous nos latitudes. Je vous donne deux adresses, si vous avez l’occasion d’y aller ou de boire leurs vins: Esporão, en Alentejo, un magnifique domaine qui possède également un restaurant gastronomique et produit aussi de l’huile d’olive. Vous trouvez leurs vins partout dans le pays et même chez nous, je crois. Et Odisseia dans le Nord. Le viticulteur de ce domaine s’appelle Jean-Hugues Gros, un français installé dans le Douro.

Et puis, il y a aussi les gens… Je me confesse; après quelques années, je me suis aussi habituée à la mentalité et la culture des Portugais. Des gens du sud, qui s’engueulent régulièrement comme du poisson pourri, puis se tombent dans les bras cinq minutes après, sans savoir vraiment pourquoi ils hurlaient en se disant des “je t’aime” à tout-va. Je n’ai jamais vraiment compris… Loin de moi l’idée de généraliser, mais pour moi qui vient d’une famille où l’on s’aime profondément mais où l’on est aussi un peu pudique, c’était un peu le choc des cultures au début. Voir aussi débarquer les gens à l’improviste, refaire le monde pendant des heures assis sur des escaliers… Une culture de la vie que j’ai appris à apprécier. Et il faut l’avouer, ils ont un sens de la famille et du “rendre service” absolument incroyable.

Mes enfants ont maintenant la double nationalité. Pour ma part, je ne serai sûrement jamais officiellement portugaise, mais c’est sûr que ce pays fantastique est dans mon coeur.

Beijinhos.

Virginie

 

ps: la photo a été prise lors de nos dernières vacances en Algarve, par MonAuro, mon amie de toujours.
ps: vous pouvez dès à présent suivre le blog sur BlogLovin: Follow my blog with Bloglovin

2 messages sur “Ô Portugal

  1. Très beau billet!
    Hoooo Lisbonne, un séjour mémorable dans une superbe ville avec des amis fantastique!
    Ce qui me plait aussi, c’est le portugais, jolie langue! Bon, je ne comprends rien du tout, mais alors rien de chez rien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top
%d blogueurs aiment cette page :