fbpx
hop hop hop! ça arrive

Coucou,

L’automne s’installe par ici et heureusement, j’ai encore quelques articles ensoleillés liés au Portugal sous le coude. Après Evora et l’Algarve, nous avons séjourné quelques jours à Alcácer do Sal, au sud de Lisbonne.

C’est marrant parce que nous voulions absolument dormir à Setubal, une ville côtière à côté, mais nous avons galéré à trouver un logement sympa et abordable. Puis, par hasard, un appartement à Alcácer do Sal nous a fait de l’oeil et bam, ça a été un coup de foudre.

Alcácer do Sal

Cette charmante ville de 13’000 habitants se situe le long de la rivière Sado, une magnifique réserve naturelle. En arrivant, on sent immédiatement la richesse de la faune et de la flore tant le paysage est florissant et vert. Un sacré contraste avec la terre rouge d’Algarve. Et puis, c’est calme et apaisant. Le tourisme de masse n’est pas encore parvenu par ici. D’ailleurs, aucune trace dans le Lonely Planet, c’est un signe non?

La basse-ville longe la rivière et un château surplombe la haute-ville. Les rues sont pittoresques à souhait et le soir venu, des centaines d’hirondelles voltigent sur l’eau en quête d’insectes à se mettre sous le bec. Un magnifique ballet! En parlant d’oiseaux, les cigognes sont reines ici et nichent allègrement sur chaque poteau électrique ou clocher.

Nos bonnes adresses à Alcácer do Sal

  • Appartement de la rivière de Alcacer: Avec une sacrée hauteur de plafond, des installations modernes tout en gardant le charme de l’immeuble et la vue sur le Sado, comment dire? C’est une perle!
  • Taberna 2 Esquina à Alcácer do Sal: l’endroit parfait pour déguster des petiscos. C’est vraiment un bon plan pour pouvoir goûter à plusieurs spécialités locales. Adresse à ne pas manquer car l’accueil y est également très chaleureux.
  • Pastelaria Gaby à Alcácer do Sal: un café-boutique où il fait bon prendre un petit déjeuner portugais et acheter quelques produits locaux.
  • Marché à Setubal: une grande halle avec des maraîchers, des poissonniers, des fromagers et des petits bistrots. Idéal pour des achats en vue d’un pique-nique.
  • Restaurant Taifa à Setubal: une excellente alternative à la cuisine portugaise. Une carte asiatique et savoureuse!

Nous y avons fait

Il existe une multitude d’activités liées à la rivière (kayak, bateau, etc) et la culture (château, églises, etc). Nous avons préféré rester tranquilles ces quelques jours ^_^

  • Vertigem Azul à Setubal: Ils offrent un tour en catamaran pour observer les dauphins sauvages. Dans cet estuaire, une colonie de 27 individus y habitent toute l’année. Saviez-vous que l’on peut les reconnaitre grâce à leur nageoire dorsale? C’est comme une empreinte humaine, elle est unique. Selon le Lonely Planet, c’est une entreprise éco-responsable. Effectivement, ils étaient stricts quant à la durée et la distance d’observation et ils n’utilisent aucun radar pour courser les dauphins.
  • Plage de Comporta: nettement moins touristique que sa voisine Troia, l’eau y est splendide!

à épingler sur Pinterest


Aviez-vous déjà entendu parlé de cette ville?

Bises

Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top