fbpx
hop hop hop! ça arrive

Coucou,

Ce printemps 2020 aura définitivement été une parenthèse étrange dans nos vies. Mi-mars, tout s’arrête pour laisser démarrer un nouveau quotidien synonyme de home office, d’école à la maison et, entre autres, de distanciation sociale.

Début juin, nous entamons les dernières phases du semi-confinement et un retour à l'(a)normal. Cette période unique nous aura permis de revenir à l’essentiel, je l’espère, et malgré le contexte, m’a aussi donnée des petits bonheurs.

Vue sur l’Ile St-Pierre et Erlach depuis le Jolimont

Ces petits riens qui font tout

Comme beaucoup d’entre vous, j’imagine, j’ai mis à profit ce temps offert pour tester de nouvelles choses en cuisine. Des recettes à manger mais aussi des soins comme cet onguent au plantain découvert chez Cueilleurs sauvages. A appliquer sur les piqûres d’insectes, les petites plaies superficielles ou les irritations cutanées. C’est un processus lent car il faut cueillir le plantain, le faire sécher puis le laisser macérer plusieurs semaines dans l’huile. Mais quelle satisfaction une fois l’onguent prêt! En ce moment, je teste le même processus avec du lila (suite à des vents tempétueux, ma fille en a trouvé une belle branche sur le chemin de l’école et me l’a ramené) pour créer un baume relaxant et calmant aux propriétés anti-bactériennes.

Ces derniers mois, Anne-Solange Tardy a proposé une newsletter quotidienne appelée 365 jours d’inspiration, donnant mille et une astuces pour améliorer et personnaliser ses photos. Le site dédié ouvrira tout bientôt.

Vur sur le Lac de Bienne et l’Ile St-Pierre depuis la Montagne de Boujean

Nous avons beaucoup dessiné en famille. Tout d’abord grâce à Apoline Art à Lausanne qui proposait quotidiennement une leçon de dessin en ligne pour les enfants (tous les cours sont en replay par ici). Mais aussi grâce à un livre découvert à la boutique Les Colines apprenant à dessiner Kawaïi (japonais). On s’est éclaté à reproduire ces petits dessins tout mignons.

Un exemple de dessin, expliqué étape par étape

C’est notre envie depuis le début de l’année: marcher en montagne et dormir en cabane. Lors du weekend de l’Ascension, nous sommes montés (ben oui, Ascension, Monter, logique ^_^) d’Engelberg à la Brunnihütte. Après des semaines à la maison et aux alentours, ce bol d’air été parfait!

Photo prise par mon cousin ^_^

Il y a eu les premières fois de la saison: l’ail d’ours, les asperges, les fraises, les sorties à vélo, les balades dans une nature naissante et les grillades en forêt.

Nous avons marché à pieds nus dans la forêt, juste comme ça, pour le fun.

Mon frère a retrouvé de vieilles photos. Allez, je les balance comme ça, sans ajouter trop de commentaires (qui seraient superflus ^_^)

J’ai aussi lancé mon entreprise! C’est pourquoi il y a un nouvel onglet en haut à droite du menu ^_^ En fait, à côté de mon job actuel, j’ai reçu des mandats et, pour me mettre en règle, Avec Panache! Le Blog a maintenant une petite soeur: Avec Panache! Communication.

Pour toi, chère lectrice et cher lecteur du blog, cela ne change rien. Mais maintenant, tu sais ^_^

A écouter

Comme toujours, beaucoup de découvertes musicales! D’ailleurs, sur la homepage, tout en bas à gauche, j’ai ajouté une play-list Spotify qui regroupe toute la musique dont je parle ici ou sur Instagram. Petite sélection du moment:

Khruangbin & Leon Bridges – Texas Sun 
Alfie Templeman- Happiness in Liquid Form
Josef Salvat – Alone
Allie X – Fresh Laundry

Du côté des podcasts, j’ai littéralement être transportée par l’épisode des Baladeurs avec l’alpiniste Elisabeth Revol qui raconte son ascension du Nanga Parbat et la catastrophe qui va s’en suivre. Dans un tout autre registre, je vous recommande aussi l’entretien de Lauren Bastid avec la militante éco-féministe Vandana Shiva pour La Poudre. Très inspirant!

A voir

Confinement oblige, nous avons passé pas mal de temps devant le petit écran (mais comme j’ai hâte de retourner au cinéma). Il y a eu Walk the Line, le film biographique sur Johnny Cash, le chanteur de country, magnifiquement interprété par Joaquin Phoenix. Sans oublier la merveilleuse Reese Witherspoon qui incarne magistralement June Carter. Elle a d’ailleurs remporté l’oscar pour ce rôle.

Nous avons aussi regardé des vieux James Bond (pour se consoler de la sortie reportée de No Time to Die ^_^) comme James Bond contre Dr. No, Permis de tuer mais aussi Skyfall. Dans les films vus et revus, nous avons à nouveau savouré les 8 volets de la saga d’Harry Potter (il me tarde que les enfants puissent découvrir la magie de cet univers) et, un peu par hasard, nous avons revu les premiers Batman, réalisés par Tim Burton.

Côté série, nous avons regardé la saison 4 de la Casa de Papel sans être franchement convaincus. Par contre, j’ai dévoré la saison 4 de The Last Kingdom (j’en parlais ici) et, dans la foulée, j’ai regardé une nouvelle fois les 3 premières saisons. Si vous aimez l’Histoire (et les beaux guerriers ^_^), elle pourrait vous plaire. Tout autre thématique: Unorthodox où l’on suit Esty, une jeune femme qui s’enfuit de la communauté ultraorthodoxe de New York. Elle est bouleversante, autant l’actrice principale Shira Haas et que l’histoire racontée. En tout sincérité, je ne connaissais pas vraiment ce sujet et, il me semble, que la série ne tombe pas dans les clichés et sait rester authentique (le récit est tirée d’une histoire vraie d’ailleurs). Par exemple, j’ai aimé que le mari ne soit pas le méchant dans l’histoire (son cousin s’en charge très bien).
C’est vraiment une qualité chez Netflix: produire et proposer des films et séries d’autres pays, d’autres cultures et en VO.

A lire

J’attends avec impatience le volume 11 du magazine Les Others. Une revue pour les amoureux des voyages en pleine nature. En attendant, je me régale de leur newsletter hebdomadaire Boussole, proposant toujours de belles découvertes de qualité et de leur site web. Ils ont créé également une version Marmots pour les familles.

Parfois, l’actualité et les différents points de vue liés à un fait sont compliqués à comprendre et nous sommes submergés par un flot d’infos et d’intox. La newsletter de Flint dimanche décortique chaque semaine un fait, avec sérieux et une pointe de légerté. C’est concis, précis, sourcé mais non sans humour et d’une grande aide pour comprendre notre monde.

Pause “lecture” avec un ciel splendide

Bien évidemment, avec le semi-confinement, j’ai bouquiné à fond la gomme. Deux livres m’ont tout particulièrement touchée:


Vous savez, ce sont ces lectures qui restent en tête même bien longtemps après avoir refermé la dernière page.


L’Ecart de Amy Liptrot, récit autobiographique (il me semble) d’une alcoolique vivant aux Orcades, les îles tout au nord de l’Ecosse. Après 10 ans d’errance enivrée à Londres, elle revient sur son île natale pour sortir de cette spirale infernale. Entre rédemption et nature writing (presque un documentaire sur la faune et la flore de cette région si sauvage), c’est un livre touchant et époustouflant.


J’ai reçu d’une amie son livre coup de coeur: L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón. Ce genre de cadeau qui me touche particulièrement. J’ai adoré cette lecture. Ce livre m’a transportée, m’a émue, fait sourire (surtout les tirades de Fermin, le personnage fantasque), m’a questionnée aussi. Il raconte la vie de Daniel Sempere, un jeune garçon qui va découvrir un auteur dont les livres sont devenus introuvables. Au fil des années et de ses recherches, Daniel part en quête de l’histoire de cet auteur et leurs destins vont finalement s’entremêlés.

Et de votre côté, quels petits bonheurs se sont cachés dans votre vie durant ce printemps 2020? Racontez-moi en commentaire ^_^

Bises

Virginie

6 messages sur “Petits bonheurs du printemps 2020

  1. Hello Virginie,
    Merci pour cet article. Comme je te l’avais déjà dit, j’ai toujours beaucoup de plaisir à les lires. Un partage de choses positives ça fait toujours du bien. 🙂
    Et en plus tu parles de plantes médicinales… Tu parles directement à mon coeur. hahaha. J’ai fait un cours sur ce thème à Orvin l’année dernière et pendant un moment je ne pouvais pas passer à côté d’un carré d’herbe sans inspecter la moindre feuille.
    A bientôt

    1. Coucou Kathleen,
      Merci beaucoup pour ton message 😊 oh ça m’intéresse, c’était quoi comme cours? Du plantain pousse dans mon jardin et ça me rend heureuse 😂 Je te comprends complètement 😉
      Bises
      Virginie

      1. Le plantain, je suis assez fan 🙂 Tu peux en faire du sirop contre la toux, ou bien soulager la peau qui gratte après une piqure (d’ortie par exemple) en le froissant et le frottant directement sur la peau 🙂
        C’était un atelier découverte organisé par la responsable de la distillerie de l’Echelette à Orvin. Elle travaille aussi pour le parc Chasseral, du coup c’est possible que c’était en collaboration avec eux. J’avais eu les informations par Facebook. Si j’entends quelques choses à nouveau, je te ferai passer l’info. 🙂

  2. Merci Virginie pour cet article (parsemé de jolies photos)! Arrivée au bout de ma lecture, j’ai plein d’onglets ouverts, j’ai découvert une ribambelle de choses intéressantes et inspirantes et j’ai vu qu’on a aussi beaucoup de références en commun (entre les Others, la Poudre, la montagne, les films, etc). Merci pour toute cette inspiration et pour les bons sons que j’aime toujours découvrir sur ton insta d’ailleurs. Belle journée 🙂

    1. Coucou Camille,
      Merci beaucoup pour ton petit mot par ici 🙂
      Oui, j’ai aussi remarqué que nous partageons beaucoup de points communs (outre St-Gall ;-)).
      Heureuse d’avoir pu te faire découvrir quelques nouveautés.
      Bises
      Virginie

Commenter (cela fait toujours plaisir ^_^)

Top
%d blogueurs aiment cette page :