hop hop hop! ça arrive

Bonjour,

Du nouveau dans la bibliothèque avec un livre magnifiquement illustré sur la nourriture (gros gros coup de coeur!) et une nouvelle plus philosophique qui se lit d’une traite. On y va?

 

MIAM ! Miscellanées culinaires
de Laura Rowe

Résumé (dos de couverture)
Quelle pomme de terre choisir pour une purée onctueuse? Combien de bulles compte une coupe de champagne ? Quelle est l’huile préférée des Français? Comment lever les filets d’un poisson ? Explorez l’univers savoureux et coloré de la cuisine à travers une série de dessins détonnants, de recettes, d’histoires, de conseils pratiques et d’aide-mémoires pour comprendre en un clin d’oeil tous les secrets des fourneaux. Le livre de cuisine indispensable pour les amateurs comme pour les chefs, végétariens ou carnivores, écolos, solos ou familles nombreuses, citadins ou ruraux, gourmets ou gourmands.

 

Mon avis

C’est Coline du blog Et pourquoi pas Coline qui a fait l’éloge de ce livre il y a quelques semaines. Elle était tellement convaincue, que je l’ai directement acheté, sans aucun regret, bien au contraire!

Miam! n’est pas un livre de recettes mais un livre qui parle de la nourriture, des ingrédients, de la cuisine du monde et qui regorge de 1001 astuces pour parfaire nos connaissances et techniques. Rien que là, on est au top niveau avec le contenu. Mais la forme, la présentation, l’est tout autant! Mélangeant illustrations et infographies, Laura Rowe (qui est blogueuse gastronomique) distille ainsi ses conseils de manière simple, ludique et efficace. Mention aussi aux textes, où se mêlent quelques jeux de mots savoureux.

Vous l’avez compris, gros coup de coeur pour ce joli bouquin qui trône maintenant dans notre cuisine.

Article "Quoi de neuf dans ma bibliothèque#5?" paru sur www.avecpanache.ch Article "Quoi de neuf dans ma bibliothèque#5?" paru sur www.avecpanache.ch Article "Quoi de neuf dans ma bibliothèque#5?" paru sur www.avecpanache.ch

 

Le sumo qui ne pouvait pas grossir
de Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé (dos de couverture)
Sauvage, révolté, Jun promène ses quinze ans dans les rues de Tokyo, loin d’une famille dont il refuse de parler. La rencontre surprenante d’un maître du sumo, qui décèle un “gros” en lui malgré son physique efflanqué, va l’entraîner dans la pratique du plus mystérieux des arts martiaux. Avec lui, Jun découvre le monde insoupçonné de la force, de l’intelligence et de l’acceptation de soi. Mais comment atteindre le zen lorsque l’on est dans la douleur et la violence ? Comment devenir sumo quand on ne peut pas grossir?

 

Mon avis

La rencontre… Serait-ce le thème de prédilection d’Eric-Emmanuel Schmitt? J’avais déjà adoré Monsieur Ibrahim et les fleurs du coran, la rencontre justement puis l’amitié entre un jeune juif et un vieil épicier arabe. Il était donc clair que j’allais continuer à découvrir l’oeuvre de ce philosophe des temps modernes.

Cette fois, nous sommes à Tokyo, où un ado de 15 ans, bien maigrichon, paumé et seul, rencontre un vieil homme qui voit en lui un gros. Avec lui, il va suivre un but, devenir sumo, et apprendre à dénouer les noeuds de son passé pour aller de l’avant plus sereinement.

D’à peine 100 pages (presque trop court), Le sumo qui ne pouvait pas grossir se lit d’une traite et avec facilité. Le vocabulaire est riche, imagé mais reste très accessible.

Je le conseille à tous ceux qui recherche un peu de sérennité.

 

Envie de recevoir un livre?

Comme toujours, si ce livre d’Eric-Emmanuel Schmitt (oui, navrée mais l’autre, je le garde ^__^) vous intéresse, écrivez-moi un commentaire et je vous l’envoie volontiers par la poste. D’ailleurs, la Sirène est encore dispo, si jamais.

 

Vous lisez quoi en ce moment?

Virginie

6 commentaires sur “Quoi de neuf dans ma bibliothèque? #5

  1. Le sumo m’intéress! Je viens de terminer “Swiss trash” de Dunia Miralles. Une Chaux-de-Fonnière et le livre contient des personnages inventés et elle même. Comme le dis le titre c’est Trash. Drogue, alcool et sexe rythme ce poche lu en 1/2 journée. Bien que j’ai concience que cela se passe encore aujourd’hui ça m’a remué.

  2. As-tu lu, du même Eric-Emmanuel Schmidt, Oscar et la dame rose (bien mieux que le film avec Michèle Laroque) ? Il est excellent.
    J’aime bien lire, moi aussi, mais en ce moment, je ne lis que pour mes cours, alors… C’est pas trop drôle, et ça me détend assez modérément !!!

        1. Fini, le Sumo !! Merci pour ton envoi, j’ai beaucoup aimé. Vraiment trop court, comme tu le dis, la fin aurait mérité un développement un peu plus ample.
          Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top